Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 08 octobre 2016

Biterrois: un PS décimé

 

agps.jpgHussein Bourgi a organisé une grande (sic) AG des militants du biterrois, c'est à dire les sections de l'agglo de Béziers et de la Domitienne ce vendredi à Servian. Cet AG rassemblait donc les militants des sections de Béziers (les 4), et des 9 communes comptant une section. Force est de constater que les rangs clairsemés dénotent la faiblesse du PS en général et de cet endroit en particulier. 38 militants en comptant Hussein et les Montpellièrains qui l'accompagnaient.

Comme d'habitude, Hussein se lançait dans un (trop) long monologue d'1h30 pour dépeindre la situation politique départementale et nationale: législatives et primaires au menu.

Aucun scoop, le premier fédéral soutient la reconduction des sortants, y compris le vert Roumégas, dans le cadre d'un accord local. Comme ici, il n'y a pas de sortant, Hussein ne soutient personne mais a sa préférée: suivez mon regard...Dolorès Roqué à la tribune eut le privilège de clore les débats, expliquant de façon alambiquée qu'elle n'était pas candidate mais qu'en quelque sorte, elle se mettait à la disposition du PS. Sans doute attendait-elle les acclamations d'une foule en délire, elle n'eut droit qu'à un silence juste poli.

On ne peut que rester perplexe devant cet exercice fastidieux qui n'a eu d'autre vertu que de démontrer la particulière faiblesse du PS en pays de Biterre.

Le premier fédéral a quelques soucis avec les sections de Béziers en particulier. Promettant beaucoup, trahissant autant, il a peu à peu écarté les figures locales. Des législatives 2012 aux régionales 2015 en passant par les municipales et départementales, beaucoup se sont retrouvés cocus et ne veulent plus payer la chambre. La seule qui trouve grâce à ses yeux, préemptant toutes les investitures, ne suscite guère l'enthousiasme des militants locaux.

L'accouchement laborieux d'un comité de ville n'a pas plus enclenché les vocations et les cotisations peinent à rentrer. Alors l'idée d'un couplage du vote pour le comité de ville avec l'investiture des législatives a été proposé. Ne reste plus qu'à espérer qu'une concurrente pointe son nez pour stimuler les adhésions...C'est loin d'être gagné, d'autant que certains pourraient bien se mettre En Marche et se lancer sous l'étiquette Macron.

Les temps sont durs mais les primaires se profilent. Il faut du militant!

Le premier fédéral voulait s'adresser directement aux militants. Il a pu ainsi mesurer l'accomplissement de son œuvre: 38 personnes.

 

 

Commentaires

On ne récolte que ce que l'on sème

Écrit par : Renaud | lundi, 10 octobre 2016

HUSSEIN m'à tué

Écrit par : Josette | lundi, 10 octobre 2016

Et qui c'est qui va payer le salaire de Hussein maintenant qu'il a fait fuir tous les militants?

Écrit par : Amelie | lundi, 10 octobre 2016

On retiendra l'essentiel comme d'hab...la couleur de sa chemise.
Pour son salaire, avec ce qu'il economise sur les pizzas ce sera bien suffisant pour ce qu'il fait.

Écrit par : lola | dimanche, 06 novembre 2016

Les commentaires sont fermés.