Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 20 juillet 2016

#Turquie: Sommes-nous à une "Fin de l'Histoire" de la laïcité?

Sommes-nous à une "Fin de l'Histoire" de la laïcité à Ankara et Istambul ? Je le crains. L'arrestation en cours de près de 3000 juges et magistrats - suspectés d'être proches de ceux qui ont orchestré le putsch raté de ce week-end - ... en est juste une illustration.

Depuis plusieurs années, il y a un combat larvé entre une partie de la société civile et le pouvoir en place, les progressistes ayant très vite suspecté Recip Erdogan de se transformer progressivement en dictateur, et en dictateur islamiste. Ayant annoncé il y a quelques années qu'il souhaitait faire évoluer la constitution turque - celle mise en place avant-guerre par Mustafa Kemal Atatürk - il s'est heurté à une opposition plutôt forte, déterminée au point de perdre un scrutin important au printemps l'an dernier. Mais, Président de la Turquie, il riposte et organise des élections législatives à l'automne et, en bon populiste arrangueur de foule, il mobilise. Et gagne.

Cette droite religieuse affirmée avait déjà voulu imposer le foulard aux filles et aux femmes à l'école et à l'université, et cette tentative avait échoué grâce à une forte mobilisation des villes, et à un appui sur la Constitution turque.

Les images propagées depuis hier , montrant quelques centaines de pro-Erdogan brandissant des fannions, ont fait l'échec de ce coup d'état militaire : Erdogan, qui a communiqué via son Iphone depuis 3 jours, mobilisait en fait dans quelques banlieues et dans les campagnes pour faire venir ces personnes. Jusque là, le peuple turc n'avait pas trop bougé...

Bref, la situation est grave en Turquie, très manipulée et par les uns et par les autres. L'échec du putsch d'hier illustre que les partisans de Recip Erdogan avaient aussi infiltré l'armée, socle pendant près d'un siècle de la laïcité et de la république turque.

Un pas est donc franchi aujourd'hui en Turquie, jusqu'à l'annonce de l'arrestation d'un tiers des magistrats .... La mise en circulation d'images montrant des militaires putchistes torse nu assis dans des camions découverts est une volonté d'humilier l'armée et ressort de la même logique : mépris des institutions et propagande en marche.

Les vieilles recettes marchent et c'est d'une tristesse infinie..

Les commentaires sont fermés.