Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 18 avril 2016

Dialogue citoyen: et si on avait parlé d'école ....

dialogues-citoyens-les-temps-forts-de-lemission-avec-hollande-web-021843379613.jpg

Il y a quelques jours , l'Unicef a publié un rapport qui classe les 41 pays de l'OCDE selon les revenus, l'éducation, la santé et le bien être des enfants.  Et qui place la France en 37ème position pour l'accroissement des inégalités à l'école....  Sauf que ce rapport se base sur les chiffres de la dernière enquête PISA , effectuée en 2012 et qui sanctionne les effets de 10 ans de politique de droite dans l'éducation nationale.

Depuis son élection, François Hollande a fait de l'éducation nationale une priorité , que ce soit en termes budgétaires ou pédagogiques :

- recrutement d'enseignants (60000 en sus des départs en retraite ) pour remédier aux coupes sombres effectuées par Sarkozy qui considéraient les profs comme une variable d'ajustement budgétaire;

- formation des jeunes enseignants, que la droite avait supprimée, comme si le métier d'enseignant était le seul que ne nécessite pas un apprentissage ;

- priorité à l"école primaire avec de nouveaux cycles, de nouveaux programmes, de nouveaux rythmes scolaires , plus de maitres que de classes .... car c'est au primaire que l'essentiel se joue avec l'apprentissage de la lecture ; 

- et maintenant , réforme du collège avec en ligne de mire l'égalité, le changement de méthodes pédagogiques pour donner du sens aux apprentissages . Bref , une révolution silencieuse...

C'est parce que la gauche ne peut accepter que l'école accroisse les inégalités sociales que la loi de refondation de l'école a été faite. 

J'aurais aimé que , au cours de ce dialogue citoyen, cette question fondamentale soit évoquée !

Karine Chevalier

Les commentaires sont fermés.