Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 29 août 2015

Les petits accommodements de Delga

Carole Delga a livré une interview qui ne restera certes pas dans les mémoires mais qui comporte pour le moins quelques curiosités.

Tout d'abord elle lance un nouvel appel au rassemblement à Gérard Onesta (FdG-EELV) et Philippe Saurel au nom de la lutte contre le FN, dénonçant au passage la gestion municipale de Robert Ménard à Béziers. La cause est juste mais en ce cas, Carole Delga aurait du s'inquiéter des colistiers qu'elle a mis en place sur l'Hérault. Ou peut-être ignore-t-elle l'épisode des municipales biterroises?

Rappelons qu'au second tour des municipales, Solférino avait appelé toutes les listes arrivées en troisième position à se retirer là ou l'extrême droite pouvait l'emporter. Cette consigne avait été respectée partout sauf à Béziers où la liste de gauche se maintenait malgré son très faible score. Le PS local assurait ainsi à Robert Ménard une confortable élection, ce dernier ne tardait d'ailleurs pas à remercier « son ami Jean-Michel Duplaa »! Hussein Bourgi, encourageait alors ce maintien contre le PS national. Il est vrai qu'existait alors une motivation inavouable: il s'agissait essentiellement de faire battre le candidat de droite qui avait eu l'outrecuidance de battre Dolorès Roqué lors d'une législative partielle après un recours. Et aujourd'hui, on retrouve Hussein Bourgi et Dolorès Roqué en tête de la liste Héraultaise de Carole Delga.

Alors Madame Delga, pour faire vibrer la corde du rassemblement contre le FN, il eut été préférable de mieux sélectionner vos colistiers!!

Carole Delga explique ensuite qu'elle restera député quoi qu'il arrive, en parfaite contradiction avec le règlement du PS qui interdit le cumul d'un mandat de parlementaire et la participation à un exécutif. Ce qui devient curieux c'est qu'elle justifie ce maintien en arguant qu'elle ne peut plus démissionner puisqu'il n'y aurait plus de législative partielle. La loi prévoit pourtant l'organisation de partielles jusqu'à un an des élections. Celles-ci interviendront en mai ou juin 2017, Carole Delga élue en décembre 2015 pourrait donc très bien respecter les règles du parti socialiste en démissionnant.

 

 

Enfin, à l'attention des colistiers PS qui mesurent toutes les nuits leur chance d'être élus, ils devront encore patienter jusqu'au 18 septembre pour connaitre leur place définitive, date du congrès du PRG.

Commentaires

Que du copinage cette liste. Vive SAUREL

Écrit par : Pepette | samedi, 29 août 2015

Les commentaires sont fermés.