Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 26 août 2015

Philippe Saurel les rend fous

 

philippe-saurel_352402_510x255.jpg

La campagne des régionales n'en est qu'à ses balbutiements, mais d'ores et déjà, on sait qui est l'ennemi principal du PS en LRMP. Ce n'est pas Louis Alliot, tête de liste FN, pourtant donné en tête du premier tour par les sondages. Ce n'est pas non plus Dominique Reynié, tête de liste de la droite, pourtant donné second par ces mêmes sondages. Ce n'est pas plus Onesta à la tête de la coalition des Verts et du Front de Gauche. Non, l'ennemi désigné c'est Philippe Saurel.

Les attaques fusent, venant des apparatchiks premiers fédéraux de l'Hérault et de Haute Garonne attaques toujours injustifiées et même totalement indignes quand Hussein Bourgi s'en prend au maire de Montpellier au sujet des intempéries.

Au delà des polémiques stériles et absurdes, on est en droit de s'interroger sur la stratégie (si tant est qu'il y en ait est une!!) adoptée par les socialistes locaux.

Taper sur Saurel c'est tenter de se garantir le leadership de la gauche au soir du premier tour. Admettons, mais l'histoire électorale montre qu'en général on obtient l'effet inverse du résultat escompté. Qui plus est, c'est oublier que la coalition Verts-FdG est toute autant en capacité de rivaliser avec le PS au premier tour. L'addition (toute théorique bien sur) des voix du FdG et des Verts peut les situer entre 15 et 20%, ce qui correspond au score actuel du PS.

Mais ce qui est bien plus dangereux, c'est que cette lutte quasi fratricide risque fort de laisser FN et droite loin devant au soir du premier tour. Tellement loin...

Il sera alors plus que temps de sauver ce qui peut encore l'être, si toutefois, les coups n'ont pas été trop rudes. Mais d'évidence, le PS n'y pense pas encore.

Se posera aussi l'inévitable question: que faire si le FN est en mesure de l'emporter?

Philippe Saurel a été très clair sur le sujet: il ne se maintiendra pas s'il y a le risque FN.

Du coté du PS, la question est taboue. D'autant que le PS héraultais porte une lourde responsabilité dans l'élection de Ménard à Béziers. La liste arrivée 3ème avec seulement 18% s'était maintenue avec les encouragements du premier fédéral, garantissant une confortable élection à l'extrême droite.

Que fera Carole Delga si sa liste arrive dans une telle position?

 

En attendant, ce début de campagne ressemble fort à la campagne des municipales de Montpellier où le PS avait fait de Philippe Saurel son ennemi principal. On sait ce qu'il en advint.

Commentaires

Le PS Héraultais est vraiment très con! Aucun doute la dessus. Et personne ne dit rien! Ils sont très fort

Écrit par : Pepette | mercredi, 26 août 2015

Vive notre futur président. C'est pas moi qui le dit mais la dame au chapeau.

Écrit par : Renaud | mercredi, 26 août 2015

il y a toujours quelques longueur d avance pour Mr Saurel!!!en plus de son électorat additioner aux bonnes volontés pour dynamiser notre région!!!..le futur Président sera...MR SAUREL!!

Écrit par : cricris du chicoutimi | jeudi, 27 août 2015

Les commentaires sont fermés.