Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 09 juillet 2015

En quête d'alliés

Une fois les listes socialistes investies après le vote des militants , les grandes manœuvres vont commencer en quête d'alliés et de leurs précieux logos. On se souvient qu'en 2010, Georges Frêche avait intégré des communistes en délicatesse avec leur parti comme Josiane Collerais, avait verdi la liste avec Pietransanta au titre du groupuscule Génération Ecologie, sans parler des personnalités dites "civiles". 

Mutatis mutandis, la même opération se profile aujourd'hui . Et c'est le MUP (les amis de Robert Hue !!!) qui tire le premier en suggérant qu'il lui faut 4 places pour l'Hérault dont Josiane Collerais,vice-présidente de la Région, Hervé Martin, conseiller municipal de Montpellier, Cédric Sudres et Françoise Prunier. 

Enfin , un accord avec les radicaux serait en bonne voie. Bien entendu, l'hypothèse Saurel permet de monter les enchères et Solférino est prêt à tout accepter sauf la tête de liste. Le PRG se "contenterait" donc de la première vice présidence pour Codorniou, de 3 têtes de listes (Aude, Tarn et Garonne, Tarn) et de 22 places éligibles sur les 13 départements. Là où ça se corse c'est qu'en Hérault, ils sont 3... En effet, la député européenne Virginie Rozières souhaite un ancrage(sic) local et n'a pas installé sa permanence à Montpellier pour rien. Frédéric Lopez, vice président sortant et patron du PRG Héraultais et Florence Brutus, conseillère régionale sortante et membre du bureau national du PRG complètent le tableau.

De grandes désillusions en perspective pour ceux qui croient garder leurs places...

 

Commentaires

Qu'ils s'amusent! Au vu de la liste, pas prêt de gagner.

Écrit par : Renaud | vendredi, 10 juillet 2015

Il est temps de rendre la carte

Écrit par : Pepette | vendredi, 10 juillet 2015

Les commentaires sont fermés.