Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 02 mars 2015

Départementales : Béziers 1

Les binômes qui se présenteront lors des élections départementales sont désormais connus.

Sur le canton Béziers 1 , canton regroupant désormais les communes de Béziers sud, Valras-Plage, Sérignan, Vendres, Lespignan et Nissan,on trouve 2 candidatures à droite, 2 à gauche et une extrême droite.

départementales1.jpg

 

 

 

 

 

 

Le seul canton où la gauche est sortante, mais Jean-Michel Duplaa n'a pas réussi le rassemblement avec les communistes qui souhaitaient imposer Martine Souty comme candidate (Mme Couquet à la ville...)tandis que Duplaa avait choisi Roselyne Pesteil, adjointe de Sérignan.

Sur ce canton, on peut pronostiquer sans risque que le FN sera en tête, et sans doute largement au premier tour. Toute l'interrogation porte sur le duo qui sera deuxième. La droite n'a pas investi de poids lourd sur ce canton. Le désamour du PS, la division à gauche et la campagne active du duo de droite peuvent-ils inverser l'ordre prévisible d'arrivée?

La gauche communiste peut espérer un score au delà de son étiage: Jean-Pierre Pérez est maire de Vendres et vice président de la Domitienne. Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour la gauche, si au soir du 22 mars elle est éliminée dès le premier tour.

Le PS reste malgré tout en position favorable pour arracher cette seconde place. Mais les difficultés ne s'arrêteront pas au soir du premier tour. Le duo PS/DVG doit ensuite compter sur le réflexe républicain pour arracher la victoire au soir du second tour comme en 2011. Cependant, le report des voix de droite risque d'être beaucoup moins favorable à Duplaa. Tête de liste aux municipales à Béziers, il avait choisi le maintien au second tour malgré un score trop faible (18%), assurant de fait la victoire du candidat Ménard. Autant dire que le front républicain est d'ores et déjà exclu sur ce canton.

La gauche aura beaucoup de difficultés à conserver ce canton.

Edit du 02/03: Beaucoup de lecteurs nous ont gentiment fait remarquer que Christelle Prax n'était pas au RPF mais Divers droite. Toutes nos excuses, elle est référencee comme telle sur wikipédia. C'est corrigé pour nous mais nous l'invitons à faire de même sur wikipédia afin d'éviter toute confusion ultérieure.

 

 

Commentaires

Depuis quand c'est aux socialistes de choisir les candidats communistes?
Duplaa ne nous a pas respecté en choisissant Pesteil. Il en paiera les conséqiences.

Écrit par : aymé | lundi, 02 mars 2015

Ce billet est très gentil pour le PS, normal, mais irréaliste. Le PS est donné nationalement entre 19 et 23%. Aux municipales, Duplaa avait fait 18. et le score PS est ici inférieur à la moyenne nationale. Je vois donc un PS autour de 17%. Un PC autour de 9 ou 10. Le FN était déjà à 35 en 2011, il peut friser les 40 cette fois avec l'apport de Ménard et la victoire des municipales. Ce qui nous met l'UMP à 30 et les inconnus à 3...Rappelons nous qu'aux municipales, droite et extrême droite faisait 82% au second tour!!
Second tour serré entre UMP et FN...

Écrit par : pronostic | lundi, 02 mars 2015

Tout ce grand chamboulement fait au nom de la parité dans des conseils généraux essentiellement masculins!!!!!Pour finalement voir les candidats "males" sectionner celle qui sera leur "binôme" sans que les militants puissent choisir qui sera le plus et la plus à même de les représenter.... Une fois de plus on choisit sa potiche.
Et vive la journée de la femme qui s'annonce et où tous vont faire de la surenchère.

Écrit par : olympe | lundi, 02 mars 2015

Les commentaires sont fermés.