Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 07 janvier 2015

Je suis Charlie

«Ils sont morts parce que c'étaient des soldats de la liberté, parce qu'ils n'acceptaient pas qu'on leur ferme la bouche, ils n'acceptaient pas de céder au chantage et à la menace. La liberté d'opinion qu'ils défendaient, c'est la nôtre, c'est le fondement même de la démocratie, c'est ce qu'on oublie trop souvent. [...]

 

Et eux, eux, parce que c'est d'eux dont il s'agit, eux ils n'ont pas accepté de reculer, ils n'ont pas cédé. C'est pourquoi je pense que ce sont des vrais héros de la démocratie. On parle toujours de la liberté, il y a des hommes, des femmes qui sont morts pour la liberté et la liberté, c'est la nôtre, c'est de celle-là dont il s'agit. Et c'est pour ça que ces assassins sont venus à Charlie Hebdo : c'est pour montrer qu'ils tueraient ceux qui n'acceptaient pas leur loi.

Enfin, pensons aussi en cette heure d’épreuve au piège politique que nous tendent les terroristes. Ceux qui crient "allahou akbar" au moment de tuer d’autres hommes, ceux-là trahissent par fanatisme l’idéal religieux dont ils se réclament. Ils espèrent aussi que la colère et l’indignation qui emportent la nation trouvera chez certains son expression dans un rejet et une hostilité à l’égard de tous les musulmans de France. Ainsi se creuserait le fossé qu’ils rêvent d’ouvrir entre les musulmans et les autres citoyens. Allumer la haine entre les Français, susciter par le crime la violence intercommunautaire, voilà leur dessein, au-delà de la pulsion de mort qui entraîne ces fanatiques qui tuent en invoquant Dieu. Refusons ce qui serait leur victoire. Et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides.»

Robert Badinter

Commentaires

Tout est dit

Écrit par : pepette | jeudi, 08 janvier 2015

Les commentaires sont fermés.