Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 10 décembre 2014

Les départementales en débat

 

Lundi soir, le conseil fédéral s'est tenu pour débattre des candidatures aux élections départementales. C'est peu dire que les débats furent tendus. Pour tout dire, sur la plupart des cantons, des militants sont intervenus pour débattre des tickets proposés. Premier constat, le PS ne sera pas présent sur 4 cantons, Agde, Les Matelles, Lattes et Gignac, soit presque 1/5e des cantons du département ! Du jamais vu. Sur le reste du département, la grande surprise est venue de l'accord PS/PRG, un accord conclu dans le WE pour proposer aux PRG 3 sièges, un sur Mèze et les deux sièges de Montpellier 1. Cet accord, négocié entre la fédé, Vézinhet et Thinès, sera sans nul doute validé par les radicaux qui ne pensaient pas être autant à la fête. Il fait, ceci étant dit, quelques cocus, dont le maire de Villeveyrac, qui était venu aidé le PS lors des sénatoriales et qui se retrouvera face à un ticket PRG/PS. Il doit apprécier... ! Le plus hilarant, dans l'histoire, c'est que Thinès visait Montpellier 2. Or, c'est aussi le canton visé par Delafosse. La fédé a donc proposé aux radicaux le 1er canton, ce qui permettait de limiter la concurrence sur le 2e canton et de satisfaire Vézinhet qui cherchait une solution pour se débarrasser du ticket PS Benali / Qvitsgaard après ne pas avoir pu proposer de ticket alternatif.

 

Pour le reste, on sent une posture de plus en plus schizophrénique du PS local sur le secteur montpelliérain puisque sur Montpellier, on sera opposé à Saurel alors que tous les tickets sur le reste de l'agglo ont été faits avec des candidats souvent aussi proches du PS que de Saurel (voire parfois plus proches de Saurel que du PS dans certains cas...). Cela va être peu évident de définir une ligne commune... à supposer qu'on cherche à le faire évidemment.

 

Concernant les accords, on est toujours à la ramasse en terme de calendrier puisque la fédé attend le vote d'EELV le 15/12 de sa stratégie politique et que les négociations avec le PC ne sont toujours pas bouclées sur Béziers. Ceci étant, certains candidats PS ont déjà choisis des colistiers sur leurs tickets membres d'autres partis ! On s'y perd un peu en terme de cohérence et de mode de fonctionnement...

 

Au final, Hussein a choisi de proposer un vote bloqué sur l'ensemble des tickets plutôt que de proposer un vote canton par canton. Cela ne laissait pas ressentir beaucoup de sérénité. Il faut dire que si l'enjeu n'est que la préparation du prochain congrès et de liquider les opposants internes plutôt que de regrouper le parti, il est bien évident que l'on ne se donne pas forcément toutes les chances de garder le département en mars prochain.

 

Pour le reste, Hussein a par ailleurs proposé de déférer plusieurs militants en commission des conflits, notamment tous ceux qui ont fait la campagne des sénatoriales pour Navarro et proposé de trancher la question de la section d'Agde.

 

Enfin, la question de la carte 2015 a été abordée sans être tranchée. IL est vrai que sans budget prévisionnel 2015, c'est quelque peu difficile de traiter le problème.

 

Et pour finir, et c'est dire l'importance de la question, la question du vote du règlement intérieur n'a même pas été évoquée...

Blog Rénovons le PS en LR

Commentaires

Pour les cantons Biterrois on patauge ? Où sont les candidatures.....?

Écrit par : Sympathisant | jeudi, 11 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.