Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 10 novembre 2014

Contribution aux Etats Généraux de la section #Béziers 3

Les militants de la section Béziers 3 ont choisi , du fait de la situation politique de Béziers , de faire une contribution qui s'inscrit dans le prolongement des ateliers de l'université d'été de la Rochelle : comment reconquérir les villes face au FN

.

Le FN n'est pas un parti comme les autres car il prend racine dans Vichy et même la contre-révolution . Autrement dit , il n'appartient pas au champs républicain car ses valeurs reposent sur le racisme , l’antisémitisme ,la xénophobie. Nous déplorons qu' à Béziers la liste socialiste et les principaux responsables fédéraux n'aient pas suivi l'analyse faite par le bureau national et aient décidé de se maintenir au second tour des municipales ,faisant élire Robert Ménard et faisant de Béziers le laboratoire de l’extrême droite .De plus ,ce choix impacte aussi les élections futures : dire à la droite républicaine qu'elle est de même nature que l'extrême droite , c'est la pousser dans ses bras. Il était de notre devoir de faire le distinguo entre partis républicains et autres. Enfin , maintenant que l'extrême droite est aux manettes , elle risque de s'implanter durablement et de faire tâche d'huile dans un contexte où les discours populistes ont la faveur de nos concitoyens.

 

 

Le défi qui se pose à nous , socialistes, est de redevenir audibles. Or , nous ne tenons que des discours liés à la politique économique .Les mots que nous utilisons sont devenus vides de sens car usés jusqu'à la corde . Il nous faut réinventer nos fondamentaux , réinvestir le terrain des valeurs . Il est indispensable de stimuler la réflexion au sein du parti , au sein de nos fédérations ,au sein de nos sections . Avoir une réflexion autour de la problématique de l'identité , thème qui est le cheval de bataille du FN , est urgent . Parler d'identité régionale , de valeurs régionales , n'est ce pas être dans la ligne idéologique du FN . Ne faut-il pas penser l'identité comme multiple , une identité heureuse et non une identité de repli ? Ne faut-il pas remettre en avant l'idée de fraternité? L'extrême droite creuse son sillon par des discours et des politiques de division . 

Les commentaires sont fermés.