Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 27 avril 2014

Agglo Béziers Méditerranée : Vice-présidence insuffisante pour le très suffisant Robert Ménard

Décidément , Robert Ménard n'a pas du tout digéré sa défaite à l'élection pour la présidence de l'agglomération Béziers méditerranée .Il s'y voyait déjà . Après son attitude déplacée le soir de l'élection , il en remets une couche. Au cœur de ses derniers excès d’humeur une "première Vice-présidence de droit divin" et des délégations "régaliennes" qui lui auraient été refusées par l'actuel patron de l'agglo. Il n'en fallait pas moins pour que le sulfureux nouveau maire de Béziers en prenne ombrage et s’emballe .

Menaces et stratégie de la terre brûlée

Face à un refus de ce qui aurait pu constituer à ses yeux une contrepartie presque honorable à son coup manqué ou à minima un moyen de tirer les ficelles , il se permet d'invectiver les maires de l'agglomération et menace de sortir Béziers de l'agglo :

"Mais pour qui se prennent-ils ? ils vont porter la responsabilité de ce qu'ils ont fait et mesurer ce qui leur en coûte, pas de nous isoler, mais de s'isoler de Béziers. C'est Béziers qui représente la part majeure de la richesse de l'Agglo." ( midi libre  du 26  avril )

Pour qui il se prend lui ?

C'est du jamais vu de mémoire citoyenne. Un monsieur, maire depuis un mois, tout fraîchement parachuté labellisé FN et "vu à la télé",  conteste le choix démocratique d'un conseil communautaire élu par les citoyens et va jusqu'à remettre en cause la pérennité de l’agglomération. Dans ces réactions extrêmes non réfléchies, ces positions inconsidérées de rupture, on voit bien là l'expression d'un ego sur-dimensionné mais pas l'intérêt général . Les conseillers communautaires ont été avisé . Le personnage incarne non seulement une idéologie xénophobe identitaire qui aurait isolé l'agglomération mais son tempérament excessif comporte tous les ingrédients du chaos et de la discorde. Ce dont le territoire se serait bien volontiers passé.

L'agglo entre la peste et le colérique

Rentrer dans un inventaire de la corbeille de la mariée ou un bavardage sur la prédominance des uns ou des autres sont des débats stériles . En réalité l'ensemble des communes de l'agglo sont interdépendantes . C'est d'autant plus vrai que Béziers dont la gestion est sous surveillance n'est pas locomotive . Agiter le mouchoir du divorce sans un sou en poche dans une communauté d'intérêts est une pantalonnade suicidaire . Que ce soit éventuellement possible est une chose, intelligent certainement pas, qu'il le fasse en est encore une autre.  Il n'est de pire gouvernance que quand l'ambition s'oppose à la raison et la polémique au dialogue. Dans tous les cas,  bluff ou pas bluff, la gestion de l'agglomération avec l'actuel maire de Béziers sera très compliquée

 ganivelles.jpg

Les commentaires sont fermés.