Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 01 avril 2014

Manuel Valls à Matignon

Certains socialistes ne cessent de me surprendre.

A peine, Manuel Valls était-il nommé comme Premier Ministre que sans attendre, les condamnations les plus fortes vinrent de leur part. La passation de pouvoir n’est même pas organisée que déjà sans nuance et en dehors de toute pondération, des inquisiteurs socialistes se dressaient.

Certains sont bien connus car coutumiers de l’imprécation toujours tournée vers notre sein. Les mêmes oublient d’ailleurs avec constance qu’ils doivent aux militants de ce parti, une part décisive du statut parlementaire qui leur permet d’accéder avec aisance aux médias.

Les autres sont moins célèbres mais tout aussi actifs, y compris dans le Finistère, sur ce qu’il est convenu d’appeler « les réseaux sociaux« . Leur vocabulaire dépasse la caricature. A les lire, le nouveau chef de gouvernement, qui n’a pourtant toujours pas prononcé une seule parole, mériterait le pilori ou la corde, voire même le bagne.

Les uns et les autres partagent un regret. Ils n’avaient pas fait de François Hollande leur champion aux primaires. Et depuis, de formules farouches en philippiques courroucées, ces centurions désespérés entretiennent leur mélancolie.

Ne leur en déplaise, Manuel Valls est premier ministre et recueillera sans nul doute, demain, la confiance de l’Assemblée nationale.

Et ce pour une seule et bonne raison : le nouveau chef de gouvernement n’incarne pas « une ligne« , il va diriger un gouvernement de combat voulu par le Président de la République. Et son unique ambition sera de mettre en œuvre avec énergie, méthode, et esprit collectif, le redressement de la France, le pacte de responsabilité et la répartition plus juste de l’effort collectif.

Enfin, pour tous ceux qui m’interrogent sur Manuel Valls, je me permets de les renvoyer à la tribune publiée sur Médiapart, le 19 novembre 2013, intitulée « le Marteau des sorcières d’Edwy Plenel« .

(http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/191113/le-marteau-des-sorcieres-d-edwy-plenel).

Jean Jacques Urvoas

Les commentaires sont fermés.