Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 28 février 2014

La liste déflorée

Les militants socialistes étaient appelés aux urnes, mercredi soir, pour ratifier "la liste des colistiers socialistes". Sur laquelle figurent Pierre Callamand ou Dolorès Roqué mais pas les conseillers régionaux.

Si le processus socialiste pour désigner les colistiers du candidat investi pour les municipales se veut très démocratique, il présente l’inconvénient d’engendrer des fuites avant même la présentation officielle de la liste. Alors que les militants biterrois étaient appelés aux urnes dans leurs sections respectives hier en fin de journée pour ratifier “la liste des colistiers socialistes”, celle-ci circulait sur internet dès 19 h, permettant déjà moult commentaires.

19 socialistes sur 49

Ainsi, c’est une équipe très ouverte que présentera Jean- Michel Du Plaa aux électeurs le 23 mars prochain, puisque dix-neuf socialistes seulement occuperont l’une des 49 places. Et si Du Plaa (1er forcément), Pierre Callamand (3e) et Dolorès Roqué (4e) devront tirer la liste, il faut ensuite chercher plus loin pour trouver des candidats PS. Ont ensuite été soumis aux votes des militants, les noms de Françoise Leclerc-Melon (12e), Nicolas Anoto (13e), Noël Guillotin-Alphonse (15e), Laurence Boubrekeur (16e), Bernard Marty (17e), Zolika Brafman (18e), Sylvette Romano (20e), Yoann Guichet (25e), Jean Medan (27e), François Salbego (29e), Christian Catusse (31e), Éric Laloma (35e), Laurent Sideris (37e), Laurendj Chergui (39e), Mohammed El Fangour (45e) et Guy Barreau (47e).

Sans Zemmour, ni Chevalier

Parmi les “absents”, on trouve donc les conseillers régionaux Claude Zemmour et Karine Chevalier. Plus surprenant pour cette dernière, qui avait participé aux primaires organisées à l’automne pour désigner le candidat. "“On” m’a proposé la 12e place, mais j’ai décliné l’offre, indiquait Karine Chevalier en fin de soirée. Je ne suis pas d’accord sur la structure de la liste qui relègue les socialistes beaucoup trop loin". La conseillère régionale ajoutait qu’elle effectuera tout de même sa part du travail dans la campagne. On imagine a minima dans ce contexte interne déjà tendu.

Les "partenaires" et "sociétés civiles"

Reste à connaître les noms des “partenaires” et des “sociétés civiles” qui compléteront la liste. Europe Écologie Les Verts s’est vu attribuer une place, la 5e, et elle ne sera pas occupée par Guilhem Johannin, pourtant candidat aux primaires, mais par Jean-Pol Vandermeren. Le Parti radical de gauche obtient trois places, les 6e, 23e et 38e et c’est Florence Brutus qui hérite de la meilleure. Enfin, pour la société civile, on trouvera Françoise Arnaud-Rossignol, comme prévu en 2e position, puis Roger Toulza (exclu du PRG - 7e), Aude Tastavy (8e), Antonio Fulleda (exclu du PS - 9e), Brigitte Coulouma (10e) et Serge Guillemin (11e).

Pour le reste, il faudra attendre quelques jours encore. Un peu de suspense tout de même.

Ludovic Trabuchet

Les commentaires sont fermés.