Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 09 septembre 2013

Fillon théorise des alliances au cas par cas avec le FN

François Fillon indique aujourd'hui qu'en cas de second tour PS/FN aux élections municipales, il "conseille de voter pour le moins sectaire", ajoutant que "Ca peut arriver" qu'un membre du Front national soit moins sectaire qu'un socialiste.

C'est inacceptable: il est indigne d'un ancien Premier ministre de créer un désistement anti-républicain inédit en faveur d'une force d'extrême-droite par pur cynisme électoral. 

Par ses propos qui établissent une équivalence entre le PS et le FN, François Fillon prépare les esprits à des alliances locales avec l’extrême-droite et ouvre un peu plus les portes de la République au FN.

 Le "ni FN-ni PS" de Jean-François Copé montrait que l'UMP avait perdu toute boussole républicaine. Avec son "le FN plutôt que le PS" au cas par cas, François Fillon montre vers où les regards de la droite se portent. C'est une dérive grave pour la droite mais aussi pour le pays

Harlem Désir

Commentaires

Rien d'étonnant; la droite est aux abois et sarkozy a fait le rapprochement d'idées.

Écrit par : claire | lundi, 09 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.