Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 14 mai 2013

Paris - Béziers:quelles leçons ?

Voyant la réussite des primaires socialistes pour les présidentielles, l'UMP pensait avoir trouvé la martingale gagnante : organiser une primaire municipale pour créer une dynamique et emporter la forteresse parisienne. 

Et bien , la martingale gagnante est en train de virer au cauchemar, ou plutôt à l'accident industriel , selon l'expression de certains caciques de l'UMP! 

Alors que l'UMP a le vent en poupe ces derniers temps , seuls 3000 électeurs se sont inscrits pour participer à la primaire alors que l'UMP avait fixé un seuil minimal de 58 000 , ce qui n'était déjà pas grand chose pour un corps électoral de 1,3 millions d'inscrits !!

A tel point que Nathalie Kociuzko Moriset en personne vient de passer son week end à faire du porte à porte pour conquérir de nouveaux électeurs."Si dans 15 jours, on est à 5.000, 10.000 inscrits, il y aura un vrai problème.", dit elle.

 

Pendant ce temps, Anne Hidalgo se frotte les mains.Ce qui devait être une marche victorieuse vire au fiasco de l'UMP.....

 

Béziers n'est pas Paris, le PS n'est pas l'UMP . Pourtant, ce qui se passe là devrait attirer notre attention puisque nous devons trancher, nous les militants biterrrois ,entre des primaires citoyennes ou un vote des  militants pour désigner notre tête de liste.

 

Au vu des déboires parisens de l'UMP et au vu de la situation politique actuelle où notre gouvernement ne flirte pas avec des sommets de popularité, je ne pense pas qu'il soit bon de se lancer dans des primaires citoyennes . Camarades, réflechissez !

Michèle Muret

 

 

Commentaires

A quand remonte ton dernier porte-a-porte Michele ?

Écrit par : Bibi | mercredi, 15 mai 2013

Les commentaires sont fermés.