Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 avril 2013

Primaires citoyennes : Solférino met fin au flou !

Jeudi 25 avril, au cours d'un point de presse , Christophe Borgel et Alain Fontanel ont précisé les conditions d'organisation des primaires citoyennes pour les municipales. 

 

- Les primaires sont ouvertes exclusivement aux partis de gauche".Nous avons informé les autres partis de gauche que nous organisions des primaires dans un certain nombre de villes. Nous leur avons proposé, s'ils le souhaitaient, d'y participer,mais pas au MoDem, "pas +classifié+ à gauche".  a indiqué Alain Fontanel

Cela exclut donc d'emblée toute candidature issue de la société civile......

Pour être déclaré officiellement candidat aux primaires, les postulants devront remplir plusieurs conditions. Pour les membres du PS, il devront obtenir le parrainage de 10% des adhérents de la fédération et 1% des inscrits sur les listes électorales de la ville concernée.

Comme lors de la primaire organisée par le PS pour l'élection présidentielle, sera mise en place une "charte d'éthique" qui devra être respectée par les candidats et une "haute autorité" contrôlera le bon déroulé des primaires.

Elle vérifiera notamment les parrainages, publiera la liste des candidats officiellement autorisés à se présenter et le respect du code électoral défini par le PS.

Les autres partis de gauche décidant de leur participation à ces primaires devront définir leurs propres règles en ce qui concerne les parrainages, mais ils devront respecter les autres règles, notamment la charte d'éthique définissant les "critères de transparence et d'équité entre candidats".

Les candidats devront également tous participer à la "convention" de soutien au candidat désigné à l'issue de la primaire.

En clair, s'il devait y avoir des primaires citoyennes à Béziers, chaque candidat devra aligner 450 parrainages d'électeurs biterrois et 10% des de parrainages militants . 

Il est à noter aussi que dans les villes où les militants ont voté sur le mode de désignation, ils ont choisi le vote interne.C'est le cas par exemple à Angers( 150 000 habitants)  où  73% des militants ont décidé de choisir eux mêmes leur tête de liste .......

Il est vrai que les conditions draconiennes édictées par Solférino risquent de doucher l'enthousiasme béat de certains!!

Commentaires

Les certains c'est force rose chevalier citoyenne ou vote interne pour Karine c'est cuit

Écrit par : Lulu | vendredi, 26 avril 2013

Pour ne plus etre du serail et voir dans quel état ce jeune homme a traité la fédération, je me dis que nous n'avons que faire de son avis , car sur Beziers la situation est plus que urgente.
Ce parti est toujours en retard et regarde surtout ces intérets.
Ce n'est pas comme cela qu'il survivra s'il doit survivre ,,,

Écrit par : MOI | vendredi, 26 avril 2013

Ce "jeune homme" n'émet pas un avis mais, en tant que secrétaire national aux fédérations, édicte les principes et règles qui vont régir les primaires municipales. Alors peu importe qu'on soit d'accord ou pas avec lui, ce sont les règles qui s'appliquent et Béziers, pas plus que d'autres villes ne pourra y déroger. A moins d'inventer le parti socialiste biterrois et d'organiser des primaires entre soi...après tout le ps à Béziers a démontré de grandes capacités...!!
Toutes les villes où les militants se sont exprimés sur le mode de désignation ont choisi le vote interne, mais comme à Béziers les militants semblent meilleurs qu'ailleurs, ils vont d'eux-mêmes reconnaitre leur faiblesse en se privant de leur prérogatives.

Écrit par : @ TOI | vendredi, 26 avril 2013

Avec de telles règles, des primaires citoyennes ne seraient pas ouvertes à tous les candidats socialistes potentiels! Au mieux, un seul pourrait franchir la barre, ce qui serait un déni de démocratie,au pire, si aucun socialiste n,y parvenait ,la tête de liste pourrait échoir à Johannin,Couquet ou Toulza qui ne sont pas soumis aux mêmes règles! Cela pourrait être une opération suicide pour le PS biterrois!

Écrit par : Cassandre | vendredi, 26 avril 2013

Je ne me prononcerai évidemment pas sur le contexte politique à Béziers. En revanche, le principe de primaires pour les municipales me laisse totalement dubitatif.

http://gabale.fr/?p=1915

Je suis pas sûr que Solférino ait contribué à dissiper le brouillard.

Écrit par : Gabale | vendredi, 26 avril 2013

Donc c'est les primaires ouvertes avec les règles à respecter ou pas de primaires ouvertes. Quels sont les socialistes capable de réunir les conditions ?
On est en train de se saborder et de finir ridicules.
Il est temps d'arreter les conneries, de partir sur un vote interne et de travailler le projet plutot que de gaspiller une énergie démesurée sur le choix du mode de désignation qui n'interesse que nous et qui nous mènent droit dans le mur.

Écrit par : karim | vendredi, 26 avril 2013

tu as tout à fait raison, il vaut mieux préparer un projet et faire des propositions concrètes aux biterrois pour changer cette équipe municipale qui nous mène dans le mur plutôt que voir s'agiter tout l'été des candidats éventuels en recherche de signatures .
Si le ridicule tuait......

Écrit par : @karim | vendredi, 26 avril 2013

Enfin on connait les règles. Et Hussein Bourgi est trés légaliste, puisqu'il y a une règle, elle s'appliquera, même à Béziers.
Et le plus amusant c'est qu"elles pourrait bien déboucher sur une impasse, avec aucun socialiste éligible. Car trouver 450 signatures citoyennes et presque autant de militants, on va rire...
Une primaire socialiste pour prendre le risque de faire élire un non socialiste, décidemment, les biterrois sont formidables!

Écrit par : federal | vendredi, 26 avril 2013

Primaire citoyenne ou vote interne la ou le candidat(e) sera un(e) adhérent(e) de la section qui a le plus de militants.

C'est la logique du chiffre car la politique a ses règles.
L'agitation auprès des médias ou autres... ne prendra pas.
Les jeux sont presque faits.
Alors pour certains... ce sera pour une autre fois

Écrit par : local | samedi, 27 avril 2013

Excellent ce Fontanel, il a propose une primaire a Montpellier qui semble mieux que Beziers réunir les conditions. Il est fantastique je comprends que l'on s'attarde sur ses dires.

Écrit par : Max | lundi, 29 avril 2013

si duplaa s'imagine gagner il se berce d'illusion il a largement contribuer à faire en sorte que les personnes votent pour l'extrem droite.
je ne parle pas de la défaite de cette deputé elle ne devrait pas se présenter
celui du second canton un vrai désastre
karine et cllamand a vous de jouer

Écrit par : militant | mercredi, 01 mai 2013

Chevalier c'est un vrai désastre politique.
Elle n'a aucun poids dans la villz inconnue.la section3 la sienne c'est très peu d'adhérents la plus petite de Beziers.
C'est la plus petite section alors son rêve sera un cauchemar. Le boss de la section 2 c'est mon secrétaire et faut pas rêver il tient la section comme il faut c'est un bon meneur
Ouf pour les autres

Écrit par : adherent | mercredi, 01 mai 2013

je viens de recevoir une convocation de la FD : lundi 6 mai avantages et inconvénients pour le choix du vote :primaires internes ou primaires citoyennes ? mardi 28 mai vote des militants des 4 sections pour décider de ce choix ? sachant que les militants non inscrits sur les listes électorales de la commune ne voterons pas en octobre pour la vrai désignation de celui ou celle qui ménera la liste pourquoi vont ils voter le 28 mai ? je crois savoir qu'il y a trés peu de militants inscrits à Béziers !!!!!!!!! il faudrait s'interroger pourquoi ??? Changeons les cadres et comme à Séte une seule section .

Écrit par : envie de rire | jeudi, 02 mai 2013

chevalier écrit les articles et les commentaires. C'est la méthode du moi moi moi et tout pour moi

Écrit par : Vil | samedi, 04 mai 2013

En ce qui concerne la convocation du 6 mai, je reste dubitative sur les objectifs poursuivis ?
Lors de la première réunion, il nous a été annoncé que tous les citoyens pourraient se présenter. Que seuls les militants inscrits sur les listes électorales de Béziers pourraient voter pour choisir le mode de désignation.
Aujourd'hui, le nouveau fédéral est déjà revenu sur ces deux points en cédant aux pressions des uns et des autres qui font leur petits calculs dans leur coin...
jusqu'où va t-il aller dans ses reniements ?
Il n'a qu' à dire ce qu'il va nous imposer une bonne fois pour toute !
les militants sont vraiment traités comme des moins que rien...
Solférino en donnant quelques directives (qui sont plutôt censées) sur les conditions d'une primaire (parrainage citoyen et % en interne) a clarifié un peu les choses. Pourvu que ce fédéral ne prenne pas le contre pied de ces directives pour donner des gages aux uns et aux autres comme il le fait depuis qu'il est arrivé.
il nous avait garantie l'impartialité et la justice, nous avons encore les basses magouilles et les passe-droits.

Écrit par : laeticia | samedi, 04 mai 2013

Les commentaires sont fermés.