Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 20 avril 2013

Coup de poing

Pendant que les enfants harcèlent  les forces de l'ordre, les députes font le coup de poing  dans l'hémicycle. Quel exemple! Quelle éducation! On comprend mieux les difficultés de l'UMP à condamner les débordements de l'extrême-droite dans la rue, quand elle les organise elle-même au Parlement. 

Inutile de nous rebattre les oreilles avec "les enfants et la famille un-papa-une-maman", si c'est  pour oublier aussi vite, que les adultes et les représentants du peuple ont un rôle symbolique qui les oblige à penser leurs actes selon l'exemplarité qu'il faut en attendre.  Comment les excités du Parlement seront-ils crédibles pour appeler au calme et tenter de contenir les excités des manifestations ? 

Ce n'est pas la famille qui fout le camp mais le sens des responsabilités des dirigeants de l'UMP. L'UMP et son Président doivent condamner, sans attendre, les dérapages commis cette nuit à l'Assemblée nationale. 

Une parole forte, ferme et claire est nécessaire pour que le comportement des députes UMP ne soit pas perçu par les manifestants comme un encouragement aux violences. À défaut, ils porteront seuls et lourdement, la responsabilité des éventuels débordements à venir.

Laurence Rossignol


Mariage homosexuel: nuit de tension à l... par BFMTV

Commentaires

En effet, quel exemple. Mais bon, c‘est bien la droite: faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Écrit par : bisounours | samedi, 20 avril 2013

Les commentaires sont fermés.