Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 18 avril 2013

Le scrutin binominal enfin adopté!

 669ca1fa.gif

 

Le Parlement a adopté définitivement, mercredi 17 avril, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, la réforme des modes de scrutin locaux, qui instaure l'élection dans chaque canton d'un binôme homme-femme.

Ce projet de loi, défendu par le ministre de l'intérieur Manuel Valls et rejeté à plusieurs reprises au Sénat, a été voté par 273 voix pour (les socialistes et quelques radicaux de gauche), 247 contre (l'UMP, l'UDI, le Front de gauche et une majorité des radicaux de gauche) et 20 abstentions (principalement les écologistes).

Selon ce texte :

  • les électeurs désigneront tous les six ans, au scrutin majoritaire à deux tours, un binôme homme-femme pour les représenter au conseil départemental, futur nom du conseil général. Actuellement, seulement 14 % des conseillers généraux sont des femmes. Pour ne pas modifier le nombre total de conseillers, le nombre de cantons sera divisé par deux (de 4 000 à 2 000), ce qui implique un redécoupage du ressort du ministère de l'intérieur : la carte des cantons était jusqu'ici quasiment la même depuis 1801.
  • Les élections départementales et régionales, prévues pour 2014, année électorale déjà chargée avec les municipales, les européennes et les sénatoriales, sont reportées à 2015.
  • Aux élections municipales, le scrutin de liste mi-proportionnel mi-majoritaire s'appliquera dans les communes de plus de 1 000 habitants, contre 3 500 actuellement.
  • Enfin, les délégués des communes dans les intercommunalités seront désignés au suffrage universel en même temps que les conseillers municipaux, et parmi eux.

Commentaires

Enfin une avancee pour les femmes !
Un gros travail reste a faire concernant les violences qui leur sont faites, peut etre un durcissement de la loi ou tout simplement une application de celles exitantes.
On notera au meme moment un recul tragique en Espagne ou le gouvernement met en discution un projet de loi limitant le recours au IVG...
Une grande tristesse pour ce peuple qui apres franco est entre ds une autre dictature.
En effet, nous venons d'apprendre que le recours aux raffles pour possession de tracts politiques (pas de propagande Eta, juste oppose au regime) ou de musiques "subversives" est de retour et les gens emprisonnes pour 8 ans ferme.

Écrit par : laeticia | jeudi, 18 avril 2013

Je ne pense pas que cela soit une grande avancee pour la femme. Cela me desole de devoir passer par une loi mais qu‘en plus on soit oblige d‘etre homme/femme. Et pourquoi pas femme/femme? le monsieur choisira une “blondasse“ comme toujours, afin de ne pas lui faire de l‘ombre.

Écrit par : clodette | samedi, 20 avril 2013

Les commentaires sont fermés.