Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 10 janvier 2013

Robert Ménard,l'opportuniste

menard.jpgEt voilà ! L'homme providentiel (comme il se plait à s'appeler lui même) s'est abattu sur notre pauvre cité. Ça ne va pas faire avancer le débat malheureusement !


Ou comment un Parisien n'habitant plus à Béziers depuis plus de 30 ans, vivant à Puisserguier quand il revenait dans le biterrois, s'est découvert une nouvelle mission pour occuper sa retraite . 


Ayant  dirigé au sens bureaucratique de "directeur de conscience" l'éthique mondiale du politiquement correct journalistique,le voilà qui découvre le populisme ( après avoir trainé ses guêtres chez les  trotskystes, les socialistes et à   droite ) et il décide de l'administrer aux Biterrois, qui ,bien évidemment ,  n'attendaient  que ce nouvel opportuniste !!!
On dit que  que les Biterrois "savent être cruels". C'est le moindre mal que nous pouvons souhaiter à cette tentative grotesque de récupération de la situation déplorable (sur tous les points) que nous subissons à Béziers

Commentaires

Pas d'affolement, il ne prendra que les voix du Front, mais pas toutes, donc le parti Socialiste Biterrois ne sera pas écarté! Il sera présent malgré tout au deuxième tour des élections municipales de 2014! La présence de Ménard n'empêchera pas l'affrontement Droite-Gauche qui y a toujours eu lieu à Béziers!

Écrit par : Michel Garcia | jeudi, 10 janvier 2013

Excellent, j'aime ! D'ailleurs, dommage qu'il n'y ait pas de bouton FaceBook "Like"

Écrit par : lol | jeudi, 10 janvier 2013

Excellent, j'aime ! D'ailleurs, dommage qu'il n'y ait pas de bouton FaceBook "Like"

Écrit par : fun | jeudi, 10 janvier 2013

Excellent, j'aime ! D'ailleurs, dommage qu'il n'y ait pas de bouton FaceBook "Like"

Écrit par : fun | jeudi, 10 janvier 2013

Si il y avait une opposition digne de ce nom à Béziers face à Couderc, la question ne se poserait même pas. Mais la nature a horreur du vide...

Écrit par : albator | lundi, 14 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.