Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 19 décembre 2012

Que fait le PS ?

question-mark23.gifComment ne pas se poser aujourd'hui la question du rôle et de l'utilité du PS ? Et ce n'est évidemment pas parce que cette question a été écartée tout au long du dernier Congrès qu'elle ne reste pas d'actualité.

Si l'on avait voulu montrer tout d'abord que Toulouse n'avait en réalité pas d'autre enjeu que de contenter les chefs de clans et de courants, comme les ministres en passe d'en former de nouveaux, l'on ne s'y serait pas pris autrement. En nommant plus d'une cinquantaine de secrétaires nationaux (et autant d'adjoints), Désir a scrupuleusement accompli une feuille de route écrite par celles et ceux qui l'ont installé à Solferino. Mais il n'a pas rendu service au PS, noyé sous les communiqués multiples d'une " équipe " où chacun (pour les meilleurs) cherche sa place.

Mais il y a plus préoccupant. En lançant sa première offensive sur le " mariage pour tous", Désir, que l'on n’a pas entendu sur Florange, ne peut manquer de donner le sentiment d'ignorer une actualité économique et sociale autrement plus brûlante. Pour ma part, je voterais le projet gouvernemental sans hésiter. Au nom de l'égalité, qui reste l'axe de notre ordre juridique. Mais je m'interroge sur l'opportunité de multiplier manifs et pétitions, sauf à considérer que leurs initiateurs cherchent seulement à exister.

Nous sommes en train de perdre, et à grande vitesse, la confiance des Français et d'abord des ouvriers et employés, des petits retraités, de tous ceux pour qui l'avenir semble bouché. C'est à eux qu'il faudrait d'abord s'adresser, en faisant la pédagogie de la crise et de notre politique.

C'est le rôle du parti socialiste que de se battre pour faire avancer les droits des couples homosexuels. Mais c'est son devoir absolu que de mobiliser les forces sociales qui nous ont soutenus au printemps. Parce que de leur appui dépend le succès final d'une politique qui ne peut se résumer au rétablissement des comptes. Celui-ci est un moyen pour retrouver une perspective de transformation sociale. Et ce devrait être au parti socialiste d'en indiquer les grands axes. Sa direction en a-t-elle la capacité ? Pour le dire, encore faudrait-il qu'elle en ait déjà la volonté…

Gaetan Gorce

Commentaires

Réponse à la question posée : RIEN! Ni au niveau local- où les gens en place depuis 25 ans bloquent l'avènement de nouveaux et jeunes talents- ni au niveau national, où les renoncements s'ajoutent aux reculades : seul le MEDEF approuve actuellement le gouvernement!
Conseils à Mr. Ayrault : Vous cherchez à faire des économies? Alors, divisez le nombre de ministres par 3; le nombre de députés par 2; supprimez le Sénat, les préfectures...etc...

Écrit par : La Mentable | mercredi, 19 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.