Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 06 décembre 2012

Cha ba da ba da ou le binominal sexué

Le 28 novembre, au Conseil des ministres ,Manuel Valls a présenté le projet de loi  concernant les futures élections territoriales , à savoir conseil municipal,  conseil général et conseil régional. 

Concernant les communes, les élections se feront au scrutin de liste dès 1000 habitants ( et non plus 3500 ) et  les conseillers communautaires ou conseillers d'agglo seront les élus en tête de liste . 

Les élections départementales et régionales auront lieu en 2015 et non en 2014 .

Le grand bouleversement concerne le mode de scrutin des élections départementales puisque l'on passe de l'uninominal à 2 tours au binominal sexué à 2 tours . En effet, les conseils généraux sont quasiment uniquement masculin et là l'introduction des suppléants n'a fait qu'accentuer cet état de fait, femme rimant désormais avec suppléante...L'Hérault, en ce domaine, est remarquable puisque sur 49 conseillers généraux , il n'y avait que 2 femmes . Elles sont 3 désormais depuis la démission de Patrick Vignal devenu député pour cause de non-cumul .

Pour respecter l'article 1 de la constitution qui stipule que "La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives" , Manuel Valls a donc fait preuve d'imagination. On élira 2 conseillers départementaux sur un même canton,  un duo composé d'une femme et d'un homme.La carte cantonale sera modifiée en tenant compte de la démographie alors que le nombre de conseillers restera quasiment inchangé.

Ainsi, dans l'Hérault  , on devrait avoir 48 ou 50 conseillers départementaux dont la moitié seront des femmes . La représentativité des villes , comme Béziers par exemple, sera accrue pour offrir de "meilleures bases démocratiques".

Alors que la moyenne actuelle par canton sur le département est de 21000 habitants, on peut imaginer que la canton de Saint Chinian avec ses 7928   habitants sera regroupé dans un ensemble plus vaste . Et ce d'autant plus que chaque canton désignant  2 conseillers , les nouveaux cantons héraultais devraient rassembler 40000 personnes .

Si l'on prend la situation biterroise au sein de la circonscription, il devrait y avoir , pour 120 000 habitants 3 cantons élisant 6 conseillers départementaux dont 3 femmes et 3 hommes !

Karine Chevalier

 

arite.jpg


Commentaires

Parité à marche forcée.
Si le principe est retenu, il sera étendu à la région, mais quid du Sénat et pire encore de l'AN ? (départements pairs féminins et les autres masculins?)
En poussant le bouchon un peu plus loin à quand un couple président .
Alors que ces sujets méritent temps, réflexion et consensus, ce qui à mon humble avis est loin d'être le cas, ils vont faire un écran de fumée aux sujets importants que sont l'emploi et les finances du pays, la mondialisation l'Europe et j'en passe..
Pendant que tout le monde débattra de ces épiphénomènes très franchouillards on ne parlera pas de l'essentiel.

Écrit par : Christian Bon | jeudi, 06 décembre 2012

Le principe est retenu pour les élections départementales. Je ne vois pas pourquoi vous évoquez les régionales ou sénatoriales, ce sont des scrutins de liste, donc la parité y est appliquée, comme pour les municipales.
Ces sujets méritent en effet temps et réflexion...
Le premier suffrage universel a au lieu en 1848, il aura fallu presque un siècle pour que les femmes soient autorisés à voter (1946)...
C'est seulement en 1936 qu'une femme a été nommée ministre soit 150 ans après la proclamation de l'égalité des citoyens...
A chacune de ces avançées, la droite s'arc boutait contre ces principes d'égalité et de parité, en demandant du temps et de la réflexion...

Écrit par : @christian bon | jeudi, 06 décembre 2012

sûre au sénat on devrait déjà en en envoyer certains en maison de retraite ils feront un grand pas pour l humanité decidement le changement c'est vraiment pas pour maintenant

Écrit par : tonton | vendredi, 07 décembre 2012

Ce qui veut dire que le plus petit canton biterrois (béziers centre ) va disparaitre , et par conséquence, la section qui lui est rattachée sera répartie parmi les autres.
On peut imaginer que les sortants seront investis, il ne resterait qu'une place masculine.
Les paris sont lançés...

Écrit par : militant | vendredi, 07 décembre 2012

Bye Bye Sauvagnac et Fulleda! Ces deux là doivent avoir beaucoup à se faire pardonner . on les a vu agitant un drapeau du PS au meeting de Dolores !!!Le ridicule ne tue pas

Écrit par : @militant | samedi, 08 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.