Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 23 octobre 2012

Accoucher dans sa voiture?

 

Vendredi en fin de matinée une jeune femme en route pour la maternité de Brive,située à plus d’une heure de chez elle,a accouché dans sa voiture et perdu son enfant.La maternité la plus proche de chez elle,celle de Figeac,a fermé en 2 009.

Depuis des années,les fermetures de maternité se multiplient.pas seulement au nom de la rentabilité et de la concentration des moyens.Aussi parce que la doctrine du Ministère de la Santé,est que les « petites maternités » sont dangereuse pour la mère et l’enfant.On a parlé d’un seuil  minimum de 300,de500,voire de 1 000  accouchements par an.On m’avait déjà dit cela quand j’étais Ministre des Affaires Sociales.J’ai vérifié:la « petite » maternité n’est pas forcément dangereuse en soi.Le problème est la détection des grossesses »à risque » et le suivi pendant la grossesse.Des « petites » maternités peuvent être moins »dangereuses » que des grandes,quand leurs personnels sont régulièrement formés et entraînés.A ce compte là,la maternité de Digne-les-Bains(environ 500 accouchements par an) peut être menacée de fermeture,alors qu’elle a été évaluée,voici quelques années,comme une des meilleures de France!

Avec ce drame,qui devait hélas arriver,on a l’exemple des dégâts d’une politique abstraite autant que comptable.

D’autant que les résultats de cette politique sont catastrophiques.Le dernier rapport annuel de la Cour des Comptes indique que,pour le nombre de décès avant l’âge de 1 an,la France est passée en dix ans du 7ème au 20ème rang européen.C’est tout ce qu’on appelle la périnatalité,c’est à dire les soins avant et après la naissance,qu’il faut revoir.

Et François Hollande a eu mille fois raison de prendre l’engagement pendant la campagne présidentielle,engagement qu’il vient de rappeler,que personne ne soit à plus de 30 minutes de l’accès aux soins d’urgence.Ce qui compte,c’est en effet le délai et pas la distance,la qualité des soins et pas la taille des hôpitaux

 

Jean Louis Bianco

Les commentaires sont fermés.