Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 15 septembre 2012

La Région s'occupe de Béziers !

les-deux-elus-regionaux-dressent-la-liste-des-aides-au_445246_510x255.jpg


C’est un inventaire à la Prévert. Dressé pour montrer que, "contrairement aux idées reçues, la Région aide Béziers", plaident Karine Chevalier et Claude Zemmour.

Les deux Biterrois élus du conseil régional ont décidé, à l’heure de la rentrée, de faire un bilan très localisé de leur action à (presque) mi-mandat. Lançant en préalable que "sous l’ère Blanc-Couderc, la somme allouée à Béziers, c’était 50 M€ sur un mandat. Georges Frêche était passé à 110 M€". Pour la polémique, ils ajouteront que pour travailler ensemble, "il faut être deux. Et les seuls dossiers que dépose la Ville et l’Agglo sortent de nos champs de compétence".

Pour montrer l’étendue de l’action de la Région, les deux élus abordent d’abord l’Éducation, puisque définie comme prioritaire. "Le lycée de Sérignan est le 9e construit depuis 2004. Il permettra de désengorger Henri-IV et Jean-Moulin et ce ne sera pas du luxe. Henri-IV sera aussi bientôt agrandi, grâce à l’achat de l’hôtel Laguarrigue qui permettra peut-être de proposer des classes “prépa” donc de renforcer la qualité de l’enseignement".

Passons sur LoRdi ou les aides aux apprentis, qui ne sont pas spécifiques à Béziers. Plus la reconstruction de l’Institut consulaire de formation. "Et c’est dans le Biterrois, dans ce bassin d’emploi qui manque de qualifications, que nous allons lancer le dispositif Cap Métier". Destiné aux adultes de plus de 25 ans, il permettra d’orienter vers des organismes de formation et, au final, vers l’emploi.

Au rayon des transports, Claude Zemmour et Karine Chevalier évoquent avec fierté le TER à 1€, bientôt déployé (en décembre) sur la ligne Béziers-Bédarieux, "qui fonctionnement normalement", disent-ils - ce que démentent les syndicats. "Ce sera ensuite généralisé à toute la région, cela permettra de la mobilité et rendra du pouvoir d’achat." Quant au fameux TGV, peu leur importe l’emplacement de la future (éventuelle) gare, "l’important, c’est d’avoir la ligne, et cela passera pas une mobilisation de toutes les collectivités".

La Région a déjà promis d’y aller, financièrement parlant s’entend, comme elle a validé le fait que les ateliers de Béziers rénoveront le train jaune, "soit 115 emplois sauvés... Voire d’autres de créés".

Les deux élus parlent encore de logement (2,5 M€ pour la construction de 741 logements sociaux), de développement économique (création d’un parc d’activités sur l’aire de La Domitienne), d’aides aux communes (avec une longue liste de subventions sur des projets divers), aux clubs sportifs (ASBH, Angels...), à la culture, etc. Suffisant pour tordre le cou aux idées reçues ?

Midi libre

Commentaires

à lire sur le même sujet sur le blog PS Béziers :
"Béziers : la région en action "
http://partisocialistebezierscentre.midiblogs.com/

Écrit par : patrick | samedi, 15 septembre 2012

Avis de recherche.
Trois Membres Biterrois du Conseil Régional ont disparus.
Les personnes concernées s'appellent: Agnès JULLIAN,Florence Brutus
et Jean-Claude GAYSSOT.
ARTHUR

Écrit par : ARTHUR | samedi, 15 septembre 2012

Lu dans le Facebook de Vive Béziers

Deux de nos amis JF Corbières et Fatima Allaoui "démontent" le bilan de la Région pour Béziers selon ML de ce jour.
Karine Chevalier et Claude Zemmour zélés frêchistes du CR LR, nous parlent dans ML d'avant hier du lycée de Sérignan, de Lordi, du TER vers Bédarieux, du TGV, quelle que soit la gare, des emplois subventionnés de la SNCF, aux HLM (2,5 M€ pour 741 logements soit 3373€ par logement , excusez du peu), bref des nombreuses "participations financières de la Région dans et autour de Béziers.
C'est oublier que Georges Frêche avait stoppé net toute participation de la Région au lendemain de son élection, et s'il a laissé le "reste", c'est qu'il ne pouvait pas faire autrement : les lycées, le TER, Lordi (parlons en..). c'est sa compétence.
Il n'en demeure pas moins que Béziers est bien plus mal lotie que de nombreuses villes de la région, sans parler de Perpignan qui maintenant ramasse le pactole depuis que la Région est passée sous l'ère du dauphin Bourquin.

Écrit par : Christian Bon | samedi, 15 septembre 2012

On se demande d'ailleurs en quoi le délégué aux associations de quartier est qualifié pour répondre. Quant à Allaoui, brillamment battue sur la liste Couderc et donc conseillère régionale d'opposition, elle ferait bien d'apprendre les principes de notre république, elle qui se revendiquait de son appartenance au conseil du culte musulman pour se faire élire...
Une cohérence rare en politique: elle est contre LORDI mais demande son extension aux apprentis...J'en passe et des meilleures...

Écrit par : à bon | samedi, 15 septembre 2012

@Christian Bon: Béziers est effectivement mal lotie car elle a un maire qui s'est mis à rêver à tord qu'il était un aménageur, qui n’écoute personne, qui ne sait pas travailler en partenariat, qui a une vision dépassée tout en croyant être en avance . Résultat des courses la ville est endettée, les choix stratégiques sont chaotiques , le coeur de ville est moribond, mis à part les grandes surfaces le commerce est exsangue , les prix de l’immobilier sont les plus bas des villes à proximité du littoral....et quand on dresse la liste, il déclame sa tirade favorite et fustige " ...tous ces roumagaïres qui dénigrent Béziers ..." . En réalité tous ceux qui aiment Béziers souhaitent vraiment qu'il parte et ce de tous bords ...

Écrit par : patrick | mercredi, 19 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.