Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 19 juillet 2012

Vive I-Télé !

 

Robert Menard, le spécialiste des titres chocs et des leçons de morale, veut briguer la mairie de Béziers sous les couleurs bleu marine. Doit-on s’en inquiéter ?

Oui, car Robert Ménard maîtrise l’art de la communication à outrance. Son passé d’ex président de Reporters Sans Frontière, lui ouvre toutes les portes. Son passé de Biterrois, lui donne un côté local qui ravira sans doute la fibre chauvine d’une partie de la population.

Après un pamphlet intitulé Vive le Pen, censé démontrer que le Front National est brimé par l’ensemble des media bien-pensants, après son ouvrage Vive l’Algérie française, présentant les bienfaits et les aspects positifs de la colonisation, Robert s’attaque donc à la cité biterroise chère à son enfance avec, dans ses bagages, son lots d’idées préconçues.

En effet, l’ex-patron de RSF s’illustre depuis quelques temps par ses positions controversées. Défendant la peine de mort, dénigrant l’homosexualité ou affirmant dans son blog le 13 juillet 2012 « qu’il faut ouvrir les yeux sur la haine de l’occident et des juifs qui habite une partie de la jeunesse musulmane de nos banlieues », Robert est de toutes les controverses. Il dénonce sans cesse le fait que certaines idées ne sont pas mises en lumière par les media mais passe son temps à la télévision, à la radio ou sur internet à défendre ses points de vue.

Contradiction? Non, c’est juste le jeu médiatique actuel. Il faut être médiatiquement exposé quitte à jouer la victime : la méthode « marine » dans toute sa splendeur. Cependant, il est plus difficile de défendre un vrai programme politique pour notre municipalité que de se poser en défenseur des causes « incomprises ». La suite nous dira si Robert Ménard se lance dans la bataille politique des municipale. D’ici là Vive i<télé …

Marie Claria

Commentaires

Et si cet homme n'était qu'un écran de fumée pour masquer d'autres prétendants qui préfèrent rester dans l'ombre pour le moment.

Écrit par : Christian Bon | jeudi, 19 juillet 2012

Oui ben qu'il reste chez lui le menard !! Il y a assez d'incapables dans le coin ... !!!

Écrit par : contribuable | vendredi, 20 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.