Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 29 mai 2012

François Hollande préfère Rebsamen à la tête du PS

1HOLLANDEREBSAMEN.jpg

Le nouveau Président verrait bien son ami dijonnais François Rebsamen prendre la direction du parti, à la suite de Martine Aubry…



C’est le Journal du Dimanche qui le révèle dans son édition d’aujourd’hui. Une courte brève politique mais qui a déjà fait l’effet d’une bombe. François Hollande, Président de la République Française depuis le 6 mai dernier a un préféré pour prendre la tête du Parti Socialiste. Il s’agirait, selon le journal, de François Rebsamen, le Sénateur-maire de Dijon, à la suite de Martine Aubry.
Alors que, dans le même temps, deux hommes se « tirent la bourre » pour prendre la tête de l’UMP, le secrétaire général du parti Jean-François Copé et l’ex Premier Ministre François Fillon, à Gauche, ils sont  4 : Harlem Désir, Jean-Christophe Cambadélis et le Nivernais Gaëtan Gorce.
Mais un autre bourguignon semble avoir une longueur d'avance...

 


François Rebsamen appelé pour
 la composition du Gouvernement

La nouvelle n’est pas vraiment une surprise. François Hollande et François Rebsamen sont proches depuis longtemps. Déjà, au Congrès de Dijon, en 2003. Une proximité qui n’a pas été entachée non plus par les fonctions de directeur de campagne de François Rebsamen, en 2007, durant la campagne présidentielle de Ségolène Royal.
La preuve en est que François Rebsamen, bien avant la primaire du PS et même avant « l’affaire DSK », n’a jamais caché quel le meilleur candidat pour la Présidentielle de 2012 était François Hollande.
Les nombreux passages à Dijon de François Hollande plaident également dans ce sens.
Enfin, on se souvient du rôle important de François Rebsamen dans la composition du gouvernement, aux côtés du nouveau Président et de son premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Mieux qu’un ministère ?

Dans ces conditions, on comprend d’autant mieux pourquoi, comme il l’affirme, François Rebsamen s’est payé le luxe de refuser un ministère. D’une part, le sénateur-maire de Dijon a toujours laissé entendre qu’il souhaitait le Ministère de l’Intérieur, finalement proposé à Manuel Valls, ou rien. François Hollande a bien essayé de le convaincre en lui proposant « un grand ministère », comme l’a commenté François Rebsamen, autour des collectivités locales et de la fonction publique (en lieu et place de François Sauvadet, « boss » de la droite côte-d’orienne. Ce qui n’aurait pas manqué de sel, NDLR).
François Rebsamen, grand connaisseurs des différents (et très nombreux) courants du PS n’aurait en effet aucun mal à maîtriser les différentes idées et personnalités qui font la vie du parti présidentiel.
La décision devrait tomber lors du congrès du PS de novembre...

Commentaires

Il aura la retraite du P.S, c'est mieux que celle d'un ministre ! Je croyais que Flanby ne s'occuperait que de la présidence et pas du parti, moi je.

Écrit par : Robert le diable | mardi, 29 mai 2012

Pas de Harlem Desir condamne a 18 mois avec sursis et une amende!as de Cambadelis condamné 2 fois.
Les poulains de Aubry sont mal barres .....Quand on enleve l,'investiture 10 jours avant le scrutin à Sylvie Andrieu qui n'a pas encore été condamnee pour exemplarité , on peut pas soutenir des gens qui l ont dejà été .
Et puis il est important que le PS soit dirigé par quelqu un proche du president ! Pas par un aubriste !!

Écrit par : claudia | jeudi, 31 mai 2012

Les commentaires sont fermés.