Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 28 février 2012

Au-delà d'un million d'euros, l'argent gagné sera imposé à 75%

Lors de l’émission Parole de candidat, diffusée sur TF1 le 27 février, François Hollande a annoncé sa volonté de créer une nouvelle tranche d’imposition à 75 % pour les très hauts revenus : ce n'est pas sur la totalité de leurs rémunérations que les plus hauts revenus auront un taux d'imposition à 75 %, mais sur  ce qui dépassera les un million d'euros par an. Politiquement forte, cette mesure vise à sensibiliser les grands patrons sur les rémunérations excessives, et permettra de rétablir une redistribution équitable, les plus riches participant au redressement de la France.

"Pour les revenus de plus d’1 million d’euros par an, le taux d’imposition sera de 75 % ", a déclaré François Hollande sur TF1. Une manière pour le candidat d’affirmer ses objectifs de redressement de la France, de justice sociale et fiscale et d’égalité

Ces dernières années en effet, les écarts de richesse se sont creusés aggravant les inégalités, au bénéfice de quelques-uns.

Les chiffres parlent d’eux mêmes :

- En 2010, les patrons du CAC 40 ont vu leurs revenus augmenter en moyenne de 34% quand les salariés payés au smic voyaient les leurs progresser de 0,5%.

- Pour exemple, le patron de L’Oréal a gagné en 2010 l’équivalent de 685 Smic, le patron de Renault 621 smic, ou celui de Lagardère 314 smic.

Des excès que François Hollande condamne, notamment quand les Français sont appelés à faire des efforts pour participer au redressement économique du pays. Il propose donc une nouvelle tranche de l’impôt à 75%. C’est ce qu’on appelle une imposition marginale : seule la part des revenus qui dépassera 1 million d’euros sera imposée à 75%. Les citoyens concernés n’auront donc pas un taux de 75% d’imposition sur la totalité de leurs revenus

A l’occasion de sa journée de visite au Salon internationale de l’agriculture, le 28 février, le candidat a précisé sa proposition

« J’avais depuis longtemps cette idée face à des rémunérations qui peuvent être excessives, voire même indécentes. Nous avons eu la publication des chiffres. Rendez-vous compte : il y a un certain nombre, très peu d’ailleurs, de dirigeants de grandes entreprises qui gagnent jusqu’à 250-300 smic en une seule année ! Est-ce normal ? Est-ce acceptable ? Donc pour un écart qui s’établirait au-delà de 100 smic par an, il y a nécessité d’un nouveau taux d’imposition. De façon à ce que les entreprises, lorsqu’elles distribuent un certain nombre de bonus, fassent attention. C’est un signal qui est envoyé. C’est aussi un message de cohésion nationale. Lorsqu’il y a des efforts à faire, et il y aura des efforts à faire, il nécessaire que ceux qui sont au plus haut dans la hiérarchie sociale, qui dirigent des entreprises, qui peuvent être grâce à leurs talents bien rémunérés, fassent aussi acte de patriotisme. C’est du patriotisme que d’accepter de payer un impôt supplémentaire pour que le pays se redresse. Et que ce soient les plus hauts revenus qui le fassent me paraît un bon exemple ».

 

"Il nécessaire que ceux qui sont au plus haut dans la hiérarchie sociale, qui dirigent des entreprises, qui peuvent être grâce à leurs talents bien rémunérés, fassent aussi acte de patriotisme."

 

Et François Hollande de préciser à la question d’un journaliste sur la possibilité des plus aisés de quitter la France :

« Je fais confiance à ces dirigeants. Ils n’ont pas besoin d’être rémunérés jusqu’à 200-300 smic annuel, voire davantage. Il y a un moment où lorsque le pays doit se redresser, lorsque l’effort doit être demandé à tous, ceux qui ont le plus doivent montrer l’exemple. Et nul besoin de leur imposer un taux supérieur s’ils se comportent avec la retenue nécessaire ».

Commentaires

Au delà des quelques "grands" patrons et traders qui sont visés, les principales victimes seront les footballers et artistes qui majoritairement soutiennent le candidat Hollande qui seront touchés. Ils ont encore deux mois pour mettre leurs biens dans des paradis fiscaux comme la Suisse, le Luxembourg, ou les iles anglo-normandes.
Mais les Noah et consorts ont domicilié leurs biens à l'abris depuis longtemps, ce qui ne les empêche pas d'être reçus en grands princes des les meetings socialistes. Les Enfoirés pour la télé et les tribunes, la Suisse et la Belgique pour les cachets.

Écrit par : Christian Bon | mercredi, 29 février 2012

Au delà des quelques "grands" patrons et traders qui sont visés, les principales victimes seront les footballers et artistes qui majoritairement soutiennent le candidat Hollande qui seront touchés. Ils ont encore deux mois pour mettre leurs biens dans des paradis fiscaux comme la Suisse, le Luxembourg, ou les iles anglo-normandes.
Mais les Noah et consorts ont domicilié leurs biens à l'abris depuis longtemps, ce qui ne les empêche pas d'être reçus en grands princes des les meetings socialistes. Les Enfoirés pour la télé et les tribunes, la Suisse et la Belgique pour les cachets.

Écrit par : Christian Bon | mercredi, 29 février 2012

Il n'y a pas si longtemps que ça , les grands patrons pétitionnaient pour payer plus d'impots pour participer à l'effort collectif. Alors, pourquoi s'indigner? C'est normal .
Sarkozy a transformé la france en paradis fiscal entre le bouclier fiscal, les niches comme la niche Coppé qui est redoutablement efficace et la réduction de l'impot sur la fortune. Cela n'a pas empeché Johnny de rester en Suisse alors qu'il se goberge avec l'argent de nos impots (rappel: l'argent donné par les contribuables biterrois pour qu'il se produise au stade!)
Il est temps que l'on remette de la justice fiscale !!!

Écrit par : Véro | jeudi, 01 mars 2012

Dans la République il n'y pas de place pour la lutte des clans et la lutte des classes ... quand on dit on va faire payer les riches ... c'est tout le monde qu'on veut faire payer ... 75% ... avec 0 de rapport au budget de l'état ... c'est du cynisme... c'est une tartufferie ... ceux qui disent cela sont des tartuffes ... il n'y a pas de place pour le cynisme, parce que le cynisme c'est du mépris ... on ne méprise pas les français quand on aspire à les gouverner ... mais la folie fiscale ...va couter chère à tous ceux qui ne sont pas riches ....la morale de la république ce n'est pas de matraquer fiscalement les classes moyennes parce qu'on a pas le courage de contrarier les dépenses pour ne contrarier aucun des clientèles .. la clientèle des syndicats d'enseignement ne doit pas etre contrarié ... c'est vous les classes moyennes qui allez payer ... la clientèle des communautés ne doit pas être contrariée... c'est vous les classes moyennes qui allez payer ..... dans la rep il n'y a pas de place pour le clientélisme .. le président de la République ne sert pas des clienteles des corporations des castes .... le président de la République sert l’intérêt général et sert des citoyens quel qu’ils soient ..

Écrit par : Dubut Gérard | samedi, 03 mars 2012

Ernest Antoine Sellières est d'accord avec la taxation que propose François Hollande: il a déclaré sur France inter qu"il 'etait honoré de payer des impots et de participer à l'effort national. Qu'en pensez vous?? Vous qui protégez le paradis fiscal qu'est devenu la france depuis 2007 !

Écrit par : alien | dimanche, 04 mars 2012

J'ai fait un rêve toute éveillée...Payer 75 % d'impots! Puis je me suis pincée. Merde, c'est pas à moi que ça arrive! Va falloir que j'apprenne à jouer au foot

Écrit par : claire | dimanche, 04 mars 2012

je peut comprendre ce que vous voulez dire ! merci beaucoup pour cet grand effort

Écrit par : relocation | lundi, 16 avril 2012

Les commentaires sont fermés.