Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 26 janvier 2012

La force H

 

Assurément le candidat Hollande a pris son envol vers l'Elysée ce dimanche au Bourget. Une nouvelle phase commence pour le candidat socialiste, résolument offensive. Au-delà des annonces multiples qui esquissent le futur projet présidentiel, le socialiste a fendu l'armure pour dévoiler son atout majeur : l'empathie. "Moi j'aime les gens" a-t-il déclaré. H comme Hollande, H comme Humanisme. Parti pris et assumé.

Les personnes présentes au Bourget ont trouvé ce qu'elles étaient venues chercher. L'assurance que leur choix est le bon, que leur candidat est l'homme de la situation. Devant un public galvanisé, François Hollande n'avait pas besoin de forcer son talent oratoire pour mettre le feu devant une salle qui n'attendait qu'une étincelle pour s'enflammer. Il a pourtant signé une prestation remarquée aux allures de moment fondateur d'un possible futur Chef de l'Etat. "Au Bourget le président François Hollande est né" titre d'ailleurs, séduit, Le Nouvel ObservateurLibération parle de son côté d'un discours à clefs.

Pas de débit saccadé, pas d'humour déplacé, pas de mollesse affichée. Le député de Corrèze a plutôt réussi un exercice difficile qui consiste à parler vrai,avec ses tripes. Et ça, ça ne trompe pas. Sans tomber non plus dans le piège d'un anti-sarkozysme facile même si le bilan du président sortant a toujours été en creux du projet Hollandais.

La vraie originalité du Corrézien, c'est d'avoir été fidèle à lui-même. En ne recourant pas aux ressorts utilisés par certains de ses adversaires qui consistent à jouer sur la haine qu'elle soit à l'égard de l'élite, du système, des étrangers ou d'une catégorie politique. A l'inverse le candidat Hollande a réitéré ce qui lui valait hier encore tous les sarcasmes : sa normalité et sa volonté de renouer avec le rêve français. La fidélité, elle est aussi dans un parler vrai qui a consisté à dire qu'avant toute redistribution possible, il y aura des efforts à accomplir par tous, selon ses moyens.

La Mouette

Car c'est bien le grand retour de la République dont a parlé François Hollande. Une république, dépoussiérée, réenchantée  reposant sur un triptyque inédit : Justice, Egalité, et Humanité. Les sceptiques n'y verront qu'un miroir aux alouettes. Les autres peut être une lueur d'espoir dans une période particulièrement sombre mais surtout la volonté d'affronter ensemble, dans une unité du pays retrouvée, les épreuves de demain.

Les commentaires sont fermés.