Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 21 décembre 2011

Lettre ouverte aux militants héraultais du Parti Socialiste

 

 

Chers amis, chers camarades

Comment peut-on se moquer à ce point des milliers de militants que nous sommes ? De quel droit nous prive-t-on de vote, nous qui sommes depuis toujours la cheville ouvrière de notre parti ? Ce déni de démocratie est inacceptable : qu’avons nous fait de si répréhensif qui puisse entraîner aujourd’hui une telle sanction aussi injuste ? Le bureau national, par l’intermédiaire de la « Tutelle », n’essaierait-il pas de nous écoeurer, pour qu’un à un nous quittions le navire - il aurait alors les mains libres pour constituer une nouvelle fédération plus à leur goût ?

 

Chers amis, chers camarades, il faut tenir:

 la « tutelle », plus soucieuse d’appliquer les consignes du bureau national que de traduire le choix des militants, n’est pas éternelle : de nouvelles élections auront lieu dans quelques semaines, qui nous permettront de choisir notre secrétaire fédéral.

Bien que les candidats choisis pour les législatives n’aient pas eu le consentement des militants par l‘intermédiaire du vote, soyons plus responsables et plus intelligents :

François Hollande doit être élu - il en va de l’avenir de notre pays - il aura besoin de tous les socialistes.

 

Et, bien qu’ici, dans l’Hérault, certains sièges de députés aient été sacrifiés au nom d’intérêts personnels, battons-nous pour que ce pays que nous aimons tant soit libéré de ce petit, très petit personnage qui, sans en avoir l’air, mène notre pays à la ruine, et enrichit ceux de son monde, dèjà bien nantis.

 

Les militants de la Section de Creissan

Commentaires

N'importe quoi, il n'y aura pas d'élections de militants pour choisir quoi que ce soit puisque le conseil fédéral devrait être nommé par les têtes de file de chaque candidat aux primaires. A ce titre Navarro a désigné 40 personnes, désignation qui n'a rien de démocratique puisqu'il n'y a pas eu d'appel à candidature ni de procédure statutaire...

Malheureusement, les militants ont toujours été les dindons de la farce et le seront encore longtemps...

Écrit par : Louis | jeudi, 22 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.