Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 03 décembre 2011

Une candidature Frêchiste et Hollandaise?

Karine Chevalier ayant été injustement écartée, c'est un boulevard qui s'ouvre pour une autre conseillère régionale: Florence Brutus. Midi-Libre nous apprend que Jean-Michel Baylet a donné son feu vert pour 4 candidatures PRG dans les circonscriptions héraultaises tenues par la droite."Avec en filigrane l'espoir de bénéficier des frustrations engendrées par les investitures au PS. Cette analyse vaut évidemment pour la 6ème circonscription biterroise, où la conseillère régionale PRG Florence Brutus pourrait jouer un rôle."

Et la promesse d'un score bien au delà de l'étiage habituel du PRG. Il va y avoir du sport sur la 6...

 

Commentaires

Chouette, maintenant je sais pour qui voter!

Écrit par : ecoeuré | samedi, 03 décembre 2011

On imagine sans mal que les militants fréchistes et hollandais vont faire la campagne en sous main pour Florence Brutus. Ca ne va pas arranger les affaires de madame Roqué dont la candidature était déjà bien mal engagée...
Et du coté de la région on doit bien se marrer, Vézinhet n'a pas voulu de Chevalier pour imposer Roqué, et bien il aura quand même une conseillère régionale sur la 6!!
Et qui elle a voté Hollande!

Écrit par : militant | samedi, 03 décembre 2011

Au moins, en ajoutant les scores de Roqué et de Florence Brutus (qui devrait dépasser allègrement les 5%), on aura presque une idée du score qu'aurait fait Karine Chevalier.

Écrit par : béziers | dimanche, 04 décembre 2011

Philippe Vidal ayant renoncé, je recherche un suppléant d'urgence.
Faites moi parvenir vos candidature au plus vite, à Roqué Dolores, parti socialiste section 4 , avenue foch, Béziers

Écrit par : petite anonce | lundi, 05 décembre 2011

C'est sur que l'idée de se facher avec les conseillers régionaux Zemmour et Chevalier et de voir en plus venir une possible candidature de la conseillère régionale Florence Brutus ne va pas inciter les élus à se mouiller pour l'un ou l'autre des deux camps.
D'autant que Karine Chevalier avait un ticket avec Alain Caralp vice président de la domitienne, et que le Président de la domitienne ne cachait pas son soutien pour ce ticket. Alors s'opposer à la fois au conseil régional et au président de la domitienne, ça doit faire réfléchir...

Écrit par : @ petite annonce | lundi, 05 décembre 2011

La perspective d'un score trés moyen, voire franchement mauvais ne doit pas non plus emballer les élus locaux. Une suppléance n'apporte rien en soi, mais si le résultat n'est pas bon, ça peut griller quelque peu l'avenir, et à deux ans des municipales...

Écrit par : suppléant? | mardi, 06 décembre 2011

J'ai quitté Béziers depuis quelques mois mais je constate que le pouvoir de nuisance des anciens affidés de robert Navarro est toujours actif.
Toutes ces candidatures, récurrentes, créées par G. Frêche pour empêcher que Béziers ne passe à gauche avec J.M Duplaa nous ont déjà fait perdre des cantons, des sénatoriales et peut être empêché également de gagner la ville.
De plus avec le talent et le charisme limités des ces candidats on est pas prêt de gagner que ce soit.

Écrit par : Bernard | jeudi, 08 décembre 2011

Tu viens d'une autre planète ou tu te lance dans une carrière d'humoriste?
Quelle était la candidature inventée par Frêĉhe aux municipales? Aucune et ça n'a pas empéché Duplaa d'être battu au premier tour.
Qui a fait battre Zemmour aux cantonales? Duplaa.
Qui a voté et fait voter Couderc contre Chevalier aux sénatoriales? Duplaa et consorts.

Écrit par : @bernard | jeudi, 08 décembre 2011

Malheureusement, Zemmour et Chevalier n'ont besoin de personne pour se faire battre et ,qui a été réélu sur un canton très convoité ? DUPLAA.
Et si toutes les sections, dont les 3 apparues suite à la division imposée par Navarro avait été loyales nous aurions peut être un Maire de gauche à Béziers, n'en déplaise à nos amis de Montpellier.
Et pour ta gouverne, j'étais il y a encore peu de temps un élu socialiste d'un village voisin et pas d'une autre planète.

Écrit par : Bernard | jeudi, 08 décembre 2011

Si l'on te suit bien, quand Zemmour ou Chevalier perdent, c'est parce qu'ils sont mauvais, et quand Duplaa perd, c'est la faute des autres. Un peu court, non?
Chevalier c'étaient les grands électeurs, et je te rappelle que Vézhinet en 1997 avait réuni les grands électeurs entre les deux tours des sénatoriales pour les faire voter Couderc. Et Duplaa y était.
Aux municipales, Duplaa, tête de liste, n'avait aucune candidature déloyale, il y avait sur sa liste des militants de toutes les sections, y compris Fulleda ou Chevalier.Et la gauche participait avec des PRG, des communistes, des verts etc...
Et Couderc a été élu au premier tour.
Je me félicite tout comme toi que Duplaa ait conservé son canton.
Mais je constate que au delà des militants, les électeurs en 2010 ont choisi Frêche, en rejetant la liste de Mandroux où figuraient en bonne place Roqué et Duplaa en ne lui accordant que 6%!!
Et en 2011, les électeurs aux primaires ont massivement choisi Hollande avec 67% alors que Duplaa et Roqué soutenaient Aubry.
Je considère donc que la désignation de Roqué est un non sens électoral qui va nous amener non seulement une nouvelle guerre des roses à Béziers mais aussi une belle gamelle ...

Écrit par : @bernard | vendredi, 09 décembre 2011

Oui, sur certains points, je te rejoins. Il n'en reste pas moins que la situation Biterroise est particulière et en grande partie par la faute de Navarro. A titre d'exemple, j'ai été, jusqu'à mon départ, secrétaire de la section de mon village et bien la Fédération, n'encaissait pas nos chèques d'adhésion, pourtant envoyés en recommandé et comptabilisait, parfois, nos votes sur des effectifs fantaisistes. Nos recours n'étaient jamais étudiés. Tout ça parce que j'ai refusé à Navarro un vote de complaisance. Ce fait est avéré, les camarades de la section peuvent en témoigner.
Alors, certainement, mes propos peuvent sembler "épidermiques" face à ce qui vient du système Navarro.
Aujourd'hui, je milite dans un autre département et savoure un fonctionnement plus serein et plus respectueux des camarades.

Écrit par : Bernard | vendredi, 09 décembre 2011

La situation biterroise est en effet particulière, mais surtout liée au fait que les sections fonctionnent comme des écuries et pas de façon territoriale comme elles le devraient. A part la 3, les secrétaires des sections 1, 2 et 4 se tirent la bourre pour des places. Il suffit de voir qui était candidat à l'investiture...
Ensuite, ce que tu racontes sur Navarro est probable, et je n'ai jamais pensé qu'il soit blanc comme la première neige...C'est un fonctionnement qui ne doit plus exister, ni d'un coté, ni de l'autre.
Mais je considère que ce qu'ont fait Vézhinet, Duplaa et consorts en appelant les grands électeurs à voter UMP aux sénatoriales de 2007 est encore pire.Qu'on se batte entre nous c'est une chose, qu'on finisse par voter à droite en est une autre.
Enfin, ce n'est pas parce que Navarro a quelques casseroles qu'il faut se venger sur ceux qui étaient considérés comme ses proches.La désignation de Dolorés Roqué ne tient qu'à cela et nous conduit dans le mur.
Bon courage dans ton département, moi j'ai fait le chemin inverse et j'ai l'impression d'être tombé chez les fous...

Écrit par : @bernard | vendredi, 09 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.