Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 25 octobre 2011

En attendant les législatives.....

 

Des négociations à tout va... les prochaines jours vont être intenses dans l'Hérault et à Paris. On discute les prochaines investitures pour les législatives. Entre la parité, les alliances électorales, la gestion des courants, la situation est plus que tendue. C'est même parfois l'hystérie. En effet, certains se disent que si on gagne la présidentielle, même un âne est capable de se faire élire député. On comprend que dans cette optique, les prétentions sont nombreuses.

 

Evidemment, dans l'Hérault, on ne fait pas comme tout le monde. La question que tous attendent de voir tranchée, c'est le mode de désignation de nos candidats.

Deux options sont évoquées. Dans la première hypothèse, on votera normalement. Les militants de chaque circonscription voteront pour désigner leur représentant du parti parmi les candidats en présence. Dans la seconde hypothèse, on votera sur une liste bloquée de candidats pour le département. Bien évidemment, dans le premier cas, le militant garde la possibilité de choisir alors que dans le 2e cas, on ne lui laisse que la possibilité de ratifier la solution proposée par le parti. On attend de voir à quelle sauce on va être mangé. Bien évidemment, la 2e option est totalement scandaleuse et enlèverait au militant son droit de vote. Il faut donc, d'ores et déjà, la dénoncer.

 

Ces décisions devraient être prises dans les prochains jours. Tout dépendra des négociations entre le local (direction collégiale et hollandais locaux (Navarro et Mourre) et la direction nationale, notamment incarnée par Le hollandais Le Foll qui s'est penché sur la question. Des premiers échos qui nous arrivent, rien n'est encore tranché.

 

Pour autant, il va falloir choisir assez vite. En effet, la circulaire nationale définit un calendrier qui est le suivant :

- dépôt des candidatures (député(e) et suppléant(e)) du 7 au 11 novembre

- 1er tour le jeudi 1er décembre

- 2e tour éventuel le 2 décembre

 

Par ailleurs, deux innovations de taille ont été introduites :

- Ne votent dans chaque circonscription que les militants électeurs dans la circonscription. Une liste électorale spécifique sera établie.

- les candidats membres d'un exécutif local doivent adresser une lettre s'engageant à démissionner de leur mandat local avant septembre 2012.

Renovons le PS en Languedoc

Commentaires

Fulleda s'excite en envoyant des messages pour la presse. C'est la guerre a la section1 1avec chevalier. Aux abris camarades. Une section fantôme? Chevalier veut lui enlever la députation. Entre incapables... d'autres femmes regardent avant de sortir du bois. Le gagnant sera le candidat UMP. Ils veulent une place pour eux et leur petit pouvoir. Ils n'auront rien.

Écrit par : Louloujt | samedi, 29 octobre 2011

On ne peut pas enlever à Fulléda une "députation" qu'il ne possède pas! On ne peut que compatir aux affres des candidats masculins, déclarés ou non, mais la parité est statutaire au PS ! Sur les 9 circonscriptions de l'Hérault, il y en a au moins 4 qui sont réservées à des femmes, sans compter les partenaires et les candidats de la diversité! La 6ème avait été féminisée puisque en 2007 la candidate avait été Eliane Bauduin: il n'y a donc pas de raison que pour 2012 elle soit masculinisée! Donc, les gars, faites vous une raison!!!

Écrit par : cloclo | dimanche, 30 octobre 2011

Extrait du "Monde" du mercredi 02 novembre: "Au point que certains envisagent des investitures directement pilotées par la direction du parti, sans vote des militants, sur le modèle de la fédération de l'Hérault qui, elle, est mise sous tutelle. " (http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/11/01/de-retour-a-la-tete-des-bouches-du-rhone-jean-noel-guerini-defie-a-nouveau-le-ps_1596923_823448.html)
Il parait donc clair qu'ici, ce sont des négociations d'apparatchiks qui décideront des investitures...Autrement dit, Le Roux et Navarro pour les Hollandais, Du Plaa et Borgel pour les Aubrystes.
En répartition au prorata celà donne 6 circos pour Hollande, 3 pour Aubry.
Et coté genre, 4 ou 5 féminines.
Saurel, Dénaja, Vignal, Morales semblent incontournables coté Hollande.
Mesquida et Bouldoire coté Aubry.
Reste donc à trouver une Aubryste et 2 Hollandaise dont une biterroise...

Écrit par : tintin | mercredi, 02 novembre 2011

Tintin va un peu vite: je ne compte que 3 femmes alors qu'il en faut au moins 4, et que fais-tu de Vézhinet? Son nom ayant disparu des diverses invitations, il a clairement l'intention de se représenter. Donc un homme de plus et 2 de trop, ça va être chaud à Montpellier!! Inutile de préciser que les males biterrois peuvent aller se rhabiller....

Écrit par : rintintin | mercredi, 02 novembre 2011

Personne n'a dit clairement que la 6ème serait féminisée.rien n'est encore fait.Attention la grenouille qui veut devenir aussi grosse que le boeuf.1)il faut déjà être investie.2)il faut gagner l'élection.C'est plus facile d'être élue sur une liste sans faire campagne que d'être élue sur nom surtout quand les parents ont étaient de ceux qui ont perdu la marie.
En 2007,on a vu ce qu'avait rapporté la féminisation en biterrois.Ce n'est pas tous les mâles qui rentreront bredouille car un doit bien se frotter les mains.

Écrit par : leon | mercredi, 02 novembre 2011

Il parait clair que si l'on élimine les tenants des défaites biterroises, on commence par Du Plaa, "brillament" battu aux municipales de 2008 et surtout Zemmour, brillament battu cette même année par un illustre inconnu sur un canton pourtant détenu par la gauche.
Mais à ce rythme, il faudra aller chercher les seuls vainqueurs du biterrois dans le troisième, seul canton comportant nombre d'élus de gauche.Il parait qu'ils ont même quelques femmes élues...et trés connues!!

Écrit par : rintintin | jeudi, 03 novembre 2011

Vous êtes vraiment "machos" jusqu'à la moelle!!!Vous nous parlez parité à longueur de discours mais, à condition que ce soit chez le voisin quand vous vous sentez concernés!
Il faudra bien vous resoudre ne serait ce qu'à la rigueur mathématique:
9 circonscriptions
4 seront pour les femmes et peut être même 5(ça pour vous , c'est l'horreur absolue!!!)
Aussi; je ne vois pas comment, une circonscription déjà féminisée ne le serait plus alors qu'il en faut d'autres.
Il ne vous reste qu'une solution: le sacrifice douloureux de vos attributs virils et le port du kilt.
Mais est ce bien suffisant?

Écrit par : @leon | jeudi, 03 novembre 2011

Cher Léon, je ne sais pas quelle est la "Marie" qui a été perdue,mais à béziers nous avons aussi des boeufs qui se prennent pour des taureaux!Alors pourquoi pas une gazelle? Et que ça te plaise ou non, il y aura en fonction des statuts 4 circonscriptions féminines dans l'Hérault et je ne vois aucun des candidats potentiels avoir un profil de vainqueur tel qu'on remasculinise une circonscription déjà féminisée!

Écrit par : @leon | jeudi, 03 novembre 2011

C'est qui les boeufs qui se prennent pour des toros? Des noms, vite des noms....

Écrit par : ? | jeudi, 03 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.