Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 19 octobre 2011

Mais que faisaient les Verts dans la primaire socialiste ?

 

 

pasteque.gif


C'est sans doute l'une des surprises et l'un des points faible de la primaire organisée dernièrement par le PS et le PRG. Bien que non partenaires puisqu'ils avaient organisé leur propre primaire, les responsables écologistes, à quelques exceptions près, ont non seulement pris fait et cause pour Martine Aubry mais ont tenté de peser sur le scrutin en venant voter massivement.

Ce n'est pas nouveau, il y a de la cacophonie chez les écolos. Si Eva Joly, candidate Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à l'élection présidentielle, avait estimé jeudi 6 octobre sur Europe 1qu'aller voter à la primaire socialiste n'était peut-être "pas la place" des militants écologistes. Si Daniel Cohn-Bendit s'était refusé de choisir entre Hollande et Aubry avant le second tour, d'autres responsables, Cécile Duflot en tête, n'ont pas eu ces états d'âme. Mal leur en a pris car ils ont misé sur le mauvais cheval.

Reste donc à recoller les morceaux ou à se rassurer en se disant que la Maire de Lille, en redevenant Première secrétaire du PS, conserve la main sur la distribution de circonscriptions aux alliés dans la perspective des législatives de 2012.

Force est de constater qu'à l'issue de cette séquence, l'image des écologistes n'en ressort pas grandie. Après des primaires fermées qui ont révélé le sectarisme de nombreux militants à l'égard de Nicolas Hulot, l'intrusion dans les primaires socialistes confirme les pratiques d'extrême gauche dans laquelle baigne EELV. Des écologistes bien incapables de s'affranchir de la culture pastèque qui leur colle à la peau : vert à l'extérieur, rouge à l'intérieur.

La Mouette

Commentaires

Je pensais que la primaire était ouverte à tous ceux qui se sentait de sensibilité de Gauche.
Je ne suis pas persuadé de voter pour les sociaux démocrate au premier tour des présidentielles mais au deuxieme certainement s'il reste un candidat.
Mais j'ai néanmoins voté au premier tour de la primaire, au second non car je ne me retrouvais dans aucun des deux candidats, il faut dire que j'avais voté non au référemdum sur la constitution.
Vous décrivez les risques d'une primaire qui ne peut plaire à tout le monde ?

Écrit par : jj30100 | mercredi, 19 octobre 2011

Au lieu de taper sur la " gauche de la gauche " vous seriez mieux inspirés en pilonnant Sarko: entre le bébé qui arrive à point nommé ( comme c'est bizarre! ), Khadafi éliminé graçe à notre commandant en chef il va prendre 10 points dans les sondages et une fois lancé ?

Écrit par : combes | vendredi, 21 octobre 2011

chevalier essaie de doubler fulleda avec la complicité des gens de montpellier
alerte aux adhérents de la section 1 et aux soutiens;;
elle veut tout..
il faut la remettre a sa moyenne place alons y

Écrit par : 2012 | mardi, 25 octobre 2011

Il y a longtemps que Chevalier est devant Fulleda qui n'a jamais été élu nulle part et que personne ne connait. Ceci dit il n'y a pas de raisons que l'une empêche l'autre, de toutes façons la circonscription sera féminine ou masculine, alors à moins que Fulleda devienne castrat...Et puis il parait que ça ne sera ni l'une, ni l'autre: Roqué va vous mettre d'accord sur une liste bloquée: renseignez vous...

Écrit par : tintin | mardi, 25 octobre 2011

Ça fait longtemps sur Fulleda est distance et par sa faute a lui.au lieu d envoyer les mêmes imbéciles pour le représenter partout ,il n a qu a se remuer.Qui le voit a Beziers?Personne.Alors que Chevalier est présente partout avec Zemmour.
Ce n'est pas parce qu on est juge qu on légitime .c est le travail sur le terrain qui compte et Fulleda qui n a jamais réussi a être élu est loin du compte

Écrit par : @2012 | mercredi, 26 octobre 2011

Avis à tous les males candidats. A Béziers, ce sera une femme....
Reste à savoir laquelle!

Écrit par : scoop | mercredi, 26 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.