Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 02 juin 2011

Laïcité et liberté religieuse

L’UMP proposait hier à l’Assemblée le vote d’une résolution sur l’attachement au respect des principes de laïcité et à la liberté religieuse. L’intention était sans doute louable mais sa concrétisation parfaitement inacceptable.

D’abord réduire la liberté de conscience à la liberté religieuse est une faute. Chaque Français est libre de choisir sa croyance, philosophique ou religieuse. Nul ne peut être contraint, ni même incité, à une croyance religieuse s’il ne croit pas au Ciel.

Ensuite pourquoi ajouter des adjectifs inopportuns ? Un temps fut évoquée la « laïcité positive », comme s’il en existait une négative. C’est maintenant la « laïcité équilibrée »… Un telle précision est inutile. La laïcité est une valeur qui se définit par elle-même, comme la liberté. Qui oserait proposer un texte sur la « liberté positive », ou sur la « liberté équilibrée » ?

Pour ma part, j’en reste à la définition de René Capitant : « La laïcité est une conception politique impliquant la séparation de la société civile et de la société religieuse, l’État n’exerçant aucun pouvoir religieux et les églises aucun pouvoir politique. »

Jean Jacques Urvoas

Les commentaires sont fermés.