Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 03 mai 2011

Ben Laden est mort mais le terrorisme ne l'est pas

 

Ben Laden n’était pas que l’ennemi de l’Occident ; il était l’ennemi de la démocratie et du progrès. A cause de lui des milliers de civils, femmes et enfants, ont trouvé la mort dans les pays musulmans, et tout particulièrement au Pakistan.

C'est un groupe inspiré par lui qui est responsable de l’attentat de Marrakech du 28 avril dernier qui a fait 15 morts dont 8 Français. Et n’oublions pas nos otages encore détenus.

La lutte contre le terrorisme et contre Al Qaida, doit être poursuivie ; elle est loin d’être terminée.

La France doit prendre toutes les mesures nécessaires de vigilance permettant d’assurer la protection de nos concitoyens en France et dans le monde.

Il ne doit y avoir aucune impunité pour tous ceux qui font le choix du terrorisme, aussi puissants soient-ils. La lutte contre ce fléau ne doit pas conduire à aucune indulgence à l’égard des régimes dictatoriaux ou corrompus, au prétexte fallacieux qu’ils constitueraient un rempart contre lui.

Le terrorisme trouve son origine dans la privation des libertés, les atteintes aux droits de l’homme, la corruption, les inégalités, la pauvreté et le faible niveau d’éducation.

C’est pourquoi le printemps arabe et les progrès de la démocratie dans le monde musulman contribueront fortement à réduire le terrorisme. C'est pourquoi nous devons être solidaires de ces peuples dans leurs aspirations à la liberté.  


 
François Hollande

Commentaires

"La lutte contre ce fléau ne doit pas conduire à aucune indulgence "
Aïe,..

Écrit par : Thierry | mardi, 03 mai 2011

François doit être un peu surmené ces derniers temps.

Écrit par : bulle | mercredi, 04 mai 2011

Les commentaires sont fermés.