Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 18 mars 2011

Combattre le feu avec de l'essence !

A l’Elysée, on pense qu’il faut combattre le feu Le Pen en balançant de l’essence. D’abord une giclée de christianisme : « Moi, président d’une République laïque, suis fier de l’héritage chrétien, de la civilisation chrétienne, bla-bla-bla ». Pourquoi ne dit-il pas « catholique » ? Pourquoi ne parle-t-il pas de la fille aînée de l’Eglise ? Il a honte des racines, l’amateur de pissenlits ? Les catholiques m’ont toujours civilisé. La Saint-Barthélémy m’a toujours plu. La croisade des Albigeois aussi. L’Inquisition à Pamiers, c’était pas mal. Les dragonnades, pas mal aussi, les réformés tués et mutilés sans considération d’âge ou de sexe et les cadavres jetés à la voirie - éradication du parpaillot qui représentait tout de même 10% de la population française, 10% ! La révocation de l’Edit de Nantes ? Une grande chose, une grande chose civilisatrice. Jusqu’en 1787 (Edit de tolérance) les protestants n’avaient pas d’état civil, leur mariage n’existait pas, et leurs enfants étaient des batards. Le culte de la Vierge Marie ? L’infaillibilité pontificale, l’attitude des évêques devant la Rafle du Vél d’Hiv’ (deux osèrent élever la voix) ? Formidable, civilisateur ! Qui Sarko espère-t-il toucher à part les douze curés en soutane qui votent déjà Le Pen, et qui sont confortés dans leur vote puisque Le Pen c’est pareil que Sarko, et qu’on peut donc tranquillement afficher ses opinions ? « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions de l’ordre public » (art 1, Loi de 1905). Cultes au pluriel. La loi est donc parfaitement apte a gérer l’Islam. Dans le rapport Briand, au nom de la Commission relative à la séparation de l’Eglise et de l’Etat, prélude à la loi de 1905, l’Islam n’est évidemment pas mentionné. Mais il est prévu. Comme le culte martien s’il existe un jour. La loi de 1905 n’est donc en rien un athéisme d’Etat, pas plus qu’une déchristianisation à la soviétique. Elle dit : pas de prière dans la rue, pas de processions non plus, uniquement si ça flanque la pagaïe, c’est tout. « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. » (art.2) Donc pas d’argent de l’Etat pour les mosquées. Mais qui empêche les communes de financer ? Rien, sauf qu’une grande partie de l’argent des communes est une ristourne de l’Etat. Copé voudrait que les communes puissent construire. Non. La loi de 1905 n’est pas une loi de combat, mais une loi d’apaisement. Elle est claire : l’Etat n’a pas à subventionner directement ou indirectement, il n’y a pas, comme dans d’autres pays d’Europe, d’« Eglise d’Etat ». La loi de 1905 est unificatrice et pacificatrice. C’est l’une des plus grandes réussites de la nation. La remettre en cause serait criminel.
Après l’arrosage au christianisme, une giclée d’immigration. Déchéance de la nationalité et appel à fermer les frontières face aux hordes maghrébines. Khadafi menace aussi des immigrés : si on ne me laisse pas massacrer mes arabes, je vous les envoie !
Et pour finir une bonne louche d’anti-strausskahnisme. Derrière Jacob, c’est Wauquiez qui s’y met, en racontant que « DSK c’est pas notre culture ». Mon dieu qui n’existez pas... Quelle honte ! S’il s’agit de la culture d’incultes, DSK n’en est pas en effet. Mais il s’agit plutôt de cosmopolitisme, on a bien compris Monsieur Wauquiez, de cosmopolitisme louche, suivez mon regard vers la fiche anthropométrique. Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour racler les voix de Le Pen ! On en est à raconter une culture officielle, issue directement de ce qui fut la religion officielle. On en est à recréer le communautarisme, en espérant qu’il fera peur aux français. On sort le diable islamique de la boîte, en disant : Voyez ? C’est le diable ! Il est plein de poils ! faut cogner ! Qui dirigera les futures dragonnades contre l’Islam ? Le Pen ou Sarko ?

 

Bernard Maris


Les commentaires sont fermés.