Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 08 mars 2011

2 poids, 2 mesures... suite

Arnaud Montebourg,  député de Saône-et-Loire et candidat à la primaire socialiste, n’a pas apprécié du tout que Martine Aubry, première secrétaire, déclare à l’AFP le vendredi 4 mars, qu’« il n’y avait pas de faits » dans le rapport qu’il avait adressé, en décembre 2010, à la direction du parti, dénonçant la gestion de Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches-du-Rhône et de la puissante fédération socialiste.

Il le fait savoir aujourd’hui dans une longue lettre  adressée à Martine Aubry que Le Monde s’est procurée. Il y affirme que tous les faits cités dans son rapport sont avérés

Pour lire la lettre , cliquez ICI

Remarques

La fédération de l'Hérault est sous tutelle depuis bientôt 6 mois, sur la base d'un rapport qui n'a jamais été publié, pas même lu aux membres du Bureau National (....parce qu'il n' a jamais existé?).....POURQUOI?

Une pseudo commission d'enquête a eu lieu qui n'a à aucun moment convoqué pour les écouter les membres du secrétariat fédéral et qui n'a donc pas mis en place un débat contradictoire comme c'est le cas dans toute procédure judiciaire digne de ce nom .Le débat contradictoire est pourtant  un principe auquel Arnaud Montebourg , avocat de renom et secrétaire national à la rénovation devrait être attaché. POURQUOI?

index.jpeg


Les commentaires sont fermés.