Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 30 décembre 2010

Des sujets qui fâchent à PARIS, qu'en pensent nos élus ?




Le débat récent à l'assemblée nationale concernant la création d'une incrimination pénale, en cas de fraude des députés sur la déclaration de leur patrimoine personnel, de 30 000 euros et de deux ans d'emprisonnement, mérite toute l'attention des citoyens. En effet, s'il a suscité une juste réaction de bon nombre de parlementaires toutes tendances confondues pour voir rejeter l'amendement n°30 du 16 décembre 2010 qui voulait supprimer ce délit, le simple fait qu'une partie de l'UMP tente de faire passer cet amendement démontre qu'il reste du chemin à faire pour une réelle transparence financière de la vie politique.

Par ailleurs, le récent vote de 4 millions d'euros en faveur de l'école privée est une rupture du principe d'égalité avec l'école publique ! L'UMP souhaite-telle se diriger vers démantèlement de l'école publique?

Ces sujets méritent la vigilance des citoyens et l'interpellation des élus députés et sénateurs de la circonscription.

Antonio Fulleda

Commentaires

Les communiqués de Fulleda sont toujours aussi brouillons et manque de pertinence.
1°) Il se félicite du retrait de l'amendement visant à supprimer la sanction pénale des députés fraudeurs mais en réalité, ce subterfuge de la droite a permis de largement réduire les sanctions puisqu'ainsi les tricheurs ne risquent plus qu'une amende...

2°) Quelle est cette notion curieuse du "principe d'égalité "entre école publique et privé dixit Fulleda? Il est un principe essentiel de notre république qui s'appelle la laicité!!
Il existe une école publique, laïque et gratuite qui accepte tous les élèves sans distinction de race, de religion, de philosophie ou de conditions sociales POINT!!
Il n'est pas question d'égalité entre les écoles des curés (quels qu'ils soient) et notre école! Il est passé à droite ou ses enfants sont dans le privé?

Écrit par : Biterrois | jeudi, 30 décembre 2010

Celui qui manque de vigilance, c'est celui qui écrit!et c'est lui qui qui doit être interpelé !comment quand on est socialiste et laïque mettre sur le même plan école privé et école publique ?

Écrit par : L.A | vendredi, 31 décembre 2010

il est temps de s'appercevoir que pour l'ump, et c'est sarko qui le dit, le curé passe devant l'instituteur!!
Mais qu'elle est donc cette notion de principe d'égalité entre école publique et école privée? C'est inadmissible sous la plume d'un socialiste!!!

Écrit par : laïque | vendredi, 31 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.