Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 03 janvier 2011

Mediator

Le Mediator est-il en train de devenir un scandale sanitaire majeur ?

Cette fois encore, essayons de dégager des idées claires :

1) La vérité sur ce qui s’est réellement passé doit être établie, et vite. Quand j’étais Ministre des Affaires sociales j’ai eu la responsabilité d’essayer de comprendre, et de faire savoir, comment le scandale du sang contaminé avait pu arriver, des années plus tôt. L’Inspecteur général Lucas, que j’avais chargé de l’enquête, a pu avoir accès à tous les documents, y compris des compte-rendus de conseils des ministres, qui sont d’ordinaire tenus secrets. Ce rapport a èté très vite publié dans son intégralité. Les mesures qui devaient être prises l’ont été très vite, y compris l’indemnisation, certes imparfaite, des victimes.

med.jpg2) Sans revenir sur l’enchaînement des responsabilités ni sur les jugements qui ont été prononcés dans ce drame, j’en ai tiré une conclusion, qui vaut pour toute action politique : être attentif avant tout aux voix divergentes ou isolées. Le plus souvent, cela ne sert à rien, mais dans  les quelques cas où ces avis sont justifiés, ils peuvent être décisifs pour éviter ou pour prévenir une erreur grave ou un drame.

3) Mettons à part les cas de corruption, ou de « conflits d’intérêt » comme on dit pudiquement pour signifier le poids d’intérêts personnels ou privés face à l’intérêt général. Personne ne peut dès aujourd’hui affirmer qu’il y en a eu dans le cas du  Mediator. Mais tirons-en une conséquence immédiate, puisque le risque existe évidement en matière de santé, mais dans d’autres secteurs aussi. Organisons  sans délai un débat public pour purger le plus possible de tout risque de ce type les agences ou organismes de contrôle, dans tous les domaines.

4) Regardons de près toutes les affirmations qui circulent avant de nous faire juges d’un procès qui n’est pas encore instruit. Par exemple : comment a été établi le chiffre terrible de 2.000 victimes : preuve ? présomption ? Extrapolation ? Ne condamnons pas a priori les ministres. Ils affirment qu’ils n’étaient pas au courant, cela peut surprendre, mais n’est pas impossible.

5) Il faut que toutes les parties prenantes « balaient devant leur porte » : est-il normal que des médecins, a priori en nombre, aient pu prescrire un tel produit à des patients présentant uniquement une surcharge pondéral ? Un médicament doit toujours être évalué en termes de bénéfice/risque et, bien évidemment aucun risque ne vaut d’être encouru si la pathologie à traiter est bénigne.

Jean Louis Bianco

Commentaires

dites vous avez la mémoire courte et l affaire du sang contaminé ?

ps 1 ump 1

Écrit par : leroux | lundi, 03 janvier 2011

Médiator est un rigolo face à L’AZT.

AZT, le Sida sur ordonnance
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2011/01/03/a-z-t-le-sida-sur-ordonnance.html

Écrit par : xray | lundi, 03 janvier 2011

À propos de sang frelaté

Sida, GARRETTA, virus fantôme, politique et MANIPULATION.
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2010/11/27/sida-garretta-virus-fantome-politique-et-manipulation.html

Écrit par : xray | lundi, 03 janvier 2011

A quand le prochain scandale ?
le médicament "Protelos" des laboratoires "Servier" qui serait la cause de 8 morts selon les intervenants hier soir de l'émission du 10 Janvier 2011 "Mots croisés".

Écrit par : lacombe | mardi, 11 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.