Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 17 novembre 2010

Zone franche et commissariat, deux suggestions à nos édiles biterrois.

 

 

En ces temps de pessimisme ambiant et de vaches maigres, tentons de positiver, autant que faire ce peut, en faisant deux remarques constructives en direction de ceux qui sont en responsabilité politique à BEZIERS.

La première concerne la Zone Franche Urbaine qui, selon nous, est, en partie, responsable de la désertification du vieux centre de BEZIERS, Depuis plus de 10 ans l'on sait que ce type de dispositif coûte cher à l'Etat et aux contribuables et profite, essentiellement, aux entreprises existantes qui se déplacent d'un lieu à un autre pour bénéficier de l'effet d'aubaine. Il serait d'ailleurs intéressant d'avoir un bilan en terme de créations d'emplois de cette zone franche. Il semble, en outre, que les rares  professions libérales restant en centre ville ont commencé, elles aussi, à migrer...N'y aurait il pas urgence à prioriser le centre ville en stoppant les effets pervers de la zone franche urbaine, dans le respect de la légalité républicaine, afin que le centre cesse d'être vécu comme la banlieue de BEZIERS. Un plan de rénovation urbaine de très grande ampleur serait d'ailleurs nécessaire dans le vieux Béziers.


La deuxième suggestion concerne la mise aux normes du commissariat et son extension puisque l'on a appris que les crédits étaient gelés. Ne faudrait il pas, la encore, prioriser les « chantiers » en demandant à l'Etat central par l'intermédiaire de nos édiles, au pouvoir actuellement, de construire un commissariat neuf dans l'intérêt des citoyens, des usagers et des personnels de police qui méritent de travailler dans des conditions décentes plutôt que de prévoir de faire du « pétassage », dans quelques années. Certes celà peut signifier de laisser d'autres chantiers étatiques bien moins prioritaires... L'intérêt général le commande et la République doit attacher de l'importance à la sécurité de ses concitoyens et respecter les policiers biterrois qui exercent des missions fondamentales!

antonio Fulleda, secrétaire de la section 1

Contact 0680762629

Les commentaires sont fermés.