Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 30 août 2010

R. Navarro:" M'interdire l'accès, c'est pitoyable

Entretien dans Midi Libre

ML: On vous a refusé l'accès samedi à l'Université d'été du PS. Comment avez vous vécu cette décision?

R. Navarro :Je fais quand même le distingo entre la direction du pS et le pS. Ma venue, ce n'était pas de la provocation mais une démarche positive: rencontrer des responsables politiques, des collègues, des militants...

ML : Oui, mais comment avez vous vécu cette interdiction d'entrer?

R. Navarro: Je ne l'ai pas bien vécu. C'est même pitoyable. Quand la direction du PS nous parle de rassemblement et d'unité, qu'elle mette ses actes en correspondance avec son discours.Sinon, ça ne sert à rien.

ML: Vous étiez pourtant venu en simple sympathisant..

R. Navarro: Oui. C'était ouvert aux sympathisants. Et j'étais invité en tant que parlementaire.

ML  Est ce que vous espérez une réintégration?

R. Navarro Bien sur.Ca mettra le temps qu'il faudra; Les directions changent.

ML Quel regard portez vous sur le bal des présidentiables?

J'attends de voir le contenu du programme que présenteront les candidats. Et puis surtout, j'attends de voir comment vont se dérouler les primaires qui me semblent être une grande usine à gaz.

Propos recueillis par Pierre Bruynoogue

freche.jpg

Commentaires

Même si je n'admet pas ce genre de méthode ridicule dans une démocratie interne, c'est un juste retour de bâton que la direction nationale pratique envers un responsable local, qui a utilisé ses pratiques durant des années.

Écrit par : Ulyssia | lundi, 30 août 2010

Il parait que les primaires sont ouvertes à tous!! Comment peut-on le croire quand on vire un sénateur socialiste ?
Primaires ouvertes, université fermée: cette direction qui est là par la triche nous prend vraiment pour des cons!

Écrit par : penelope | lundi, 30 août 2010

Les commentaires sont fermés.