Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 22 juin 2010

Parti socialiste et équipe de France, partie liée

bleus.1276263563.jpgdir-nat.1276263691.jpg

par Olivier Schmitt

Y a-t-il un lien direct entre les performances de l’équipe de France de football et celles du Parti socialiste ? On peut (sérieusement…) se poser la question au regard des faits constatés depuis 1984.

Pour ce qui est de la période antérieure, on se souviendra du joli score du PS aux élections municipales de 1977 suivis de résultats encourageants aux législatives de 1978. On peut les rapprocher du retour des Bleus, privés de sommet depuis 1966, en phase finale de la coupe du monde, en 1978,  au Brésil. Les uns comme les autres devront encore patienter pour entonner les chants de la victoire.

Les choses sérieuses commencent en 1984. La gauche mitterrandienne, en dépit du virage de la rigueur, tient les rênes du pouvoir. C’est la première fois que l’un des siens loge à l’Elysée depuis la création de la Ve République, en 1958. L’équipe de France, placée sous les ordres de Michel Hidalgo, conquiert le titre de championne d’Europe à la faveur d’un 4-3-3 solidement arrimé au carré magique formé par Platini, Giresse, Tigana et Fernandez. C’est le premier titre européen des Bleus depuis la création de la compétition en 1960.

Tandis que le PS s’apprête à prendre une claque historique lors des législatives de 1993 – son plus mauvais score de toute l’histoire de la République –,  les Bleus de Platini sont éliminés en poule qualificative de la coupe d’Europe en 1992 et s’effondrent lors des qualifications pour le Mondial 1994.

Deux ans plus tard, en 1996, sous  la conduite d’Aimé Jacquet, ils s’inclinent aux tirs au but devant les Tchèques en demi-finale de l’Euro en Angleterre, un après que Lionel Jospin a porté, autant que faire se peut, l’étendard socialiste à la présidentielle de 1995. Sans succès.

1997 est l’année de la dissolution de l’Assemblée nationale par Jacques Chirac et de la victoire, inespérée, de la gauche aux élections législatives. Tandis que Lionel Jospin met en place sa « dream team » emmenée par Dominique Strauss-Kahn et Martine Aubry, Aimé Jacquet qualifie les Bleus pour la coupe du monde 1998 qui a lieu en France. Finale au Stade de France; France 3, Brésil 0. Première étoile sur le maillot de la sélection nationale. Liesse sur toutes les avenues du pays.

On parle alors d’un côté de la France black blanc beur, emmenée par Zidane et les siens, et de la « gauche plurielle » qui n’a jamais été aussi soudée depuis 1981. La France est en fête jusqu’au printemps 2000 quand Roger Lemerre et un but en or de David Trézéguet offre aux Bleus leur second titre européen.

La fête ne durera pas. 2002 voit les joueurs de l’équipe de France balayés dès le premier tour du Mondial en Asie tandis que les socialistes rejoignent l’opposition, Lionel Jospin étant éliminé dès le premier tour de la présidentielle. Jean-Pierre Raffarin devient premier ministre et Jacques Santini entraîneur des Bleus. Ils ne passeront pas les quarts de finale de l’Euro 2004, battus par la Grèce un but à zéro.

Changement de locataire à Matignon : Jacques Chirac nomme Dominique de Villepin en mai 2005. Changement d’entraîneur à Clairefontaine : Raymond Domenech prend  l’équipe nationale en main. Les socialistes rongent leur frein. Ségolène Royal est défaite par Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007. Les tricolores s’inclinent en finale du Mondial 2006 à Berlin face à l’Italie puis sont éliminés en poule de l’Euro 2008.

domenech-heureux-800.1276263965.jpgaubry.1276263952.jpg

Nous sommes donc aujourd’hui à quelques minutes du coup d’envoi du Mondial 2010 en Afrique du sud. Les Bleus se sont qualifiés sans convaincre. Domenech s’essaie au 4-3-3 tandis que les socialistes en reconstruction esquissent le leur : Aubry, Fabius, Emmanuelli, Hamon (4), qui tiennent le parti, DSK-Cambadélis- Moscovici (3), qui surveillent la direction, Hollande-Royal-Valls (3), qui observent d’un œil critique l’ensemble des précédents. Une stratégie gagnante ?

Les commentaires sont fermés.