Quand, à l'Assemblée, nous avons évoqué ce conflit flagrant d'intérêt, Eric Woerth a qualifié nos propos de "stupides".

Mais dans quelle république, plus bananière encore, accepterait-on que l'épouse du précédent gère "en bonne mère de famille" la fortune de la femme la plus riche de France, pourvoyeuse de fonds assumée du même parti au pouvoir et âgée de 87 ans ?

Dans quelle république ne mettrait-on pas des garde-fous, n'instaurerait-on pas des procédures d' "empeachment", ou pour le dire plus simplement, de moralité ?

Et bien, malheureusement, dans la nôtre !

Michele Delaunay