Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 10 mars 2010

Lendemain de fête



A compter d’aujourd’hui, en Languedoc Roussillon, « pour les femmes, ce sera le 8 Mars tous les jours ».

C’est ce que Georges Frêche a déclaré hier, Journée Internationale des femmes, en ajoutant qu’une fois élu, il prendrait directement « la compétence sur l’égalité hommes femmes, à l’instar des socio-démocrates suédois lorsqu’ils ont voulu réellement faire avancer les choses dans leur pays ».

Et, « pour que cela devienne effectif », il a déclaré vouloir me confier, l’élaboration d’un plan d’égalité régional, avec mission de proposition « pour que chaque politique régionale intègre effectivement cette dimension d’égalité entre les femmes et les hommes ».

Une volonté politique forte donc, exprimée par une personnalité de premier plan, pour que notre Région tire le meilleur parti des aptitudes spécifiques des femmes en augmentant notamment leur participation à la création d’emploi et en favorisant la croissance économique.

Et un engagement lourd de conséquences en matière d’obligation de résultats.

Pour mémoire, en 1994, le leader social démocrate Göran Persson, Premier ministre de Suède de 1986 à 1991, puis de 1994 à 1996, s’était engagé, pour bien montrer que l’égalité homme femme serait une priorité nationale, que redevenu Premier ministre, il exercerait personnellement la compétence sur ces questions. Ce qui fût fait. Au 1er janvier 1997, les femmes représentaient 40, 4% des effectifs du Parlement. Aujourd’hui, en dehors de toute incitation légale, la Suède dénombre 46,4% de députées ; 40% d’administratrices siègent dans les Conseils d’administration des entreprises et ce pays garantit à l’heure actuelle le meilleur congé parental en Europe.



Les femmes savent qu’elles peuvent compter sur moi.

Geneviève Tapié

Les commentaires sont fermés.