Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 février 2010

Trêve de balivernes

Il faut se pincer pour y croire !

Aujourd’hui Raymond Couderc annonce son programme économique : il promet 40 000 emplois dans le Languedoc Roussillon et même une rallonge sur les salaires de 200 € !

Qu’attend donc Nicolas Sarkozy pour le nommer ministre du Travail et des Affaires Sociales ?

40000 emplois sur une seule région, ramenés à l’échelle nationale, cela fait près d’un million d’emplois créés en France ! Quant au « travailler plus pour gagner plus », ce n’est plus d’actualité puisque Raymond Couderc promet une hausse du pouvoir d’achat  de 200 € par salarié !

Réveillons-nous ! La réalité est tout autre.

Béziers, la ville dont Raymond Couderc est maire depuis 15 ans détient le ruban bleu du chômage avec ses 15 % de chômeurs ! Et même, son bassin d’emploi est classé comme étant le 6° le plus sinistré de France ! Et qu’a donc fait Raymond Couderc pendant les 18 ans où il a gouverné la Région avec Jacques Blanc ?

Alors, Monsieur Couderc, assez de démagogie, et comme le dit Georges Frêche, trêve de balivernes !


Karine Chevalier

Commentaires

ben c'est possible par contre FRECHE ANNONCE 70 000 dans son programme alors qu'il a laissé la région s'enfoncer, cela présente selon vos calculs plus de 2 millions d'emplois si ça c'est pas démago !!! là il y aurait plus de chomage en france,

Écrit par : lolo34 | lundi, 01 mars 2010

Chère Lolo34
oui, c'est possible, venant d'un politique qui a prouvé qu'il pouvait impulser une dynamique économique, c'est le cas de Frêche qui a su contenir et faire baisser le taux de chomage de Montpellier malgré une démographie galopante.
C'est beaucoup moins vrai pour Sarko qui va bientot détenir le record de montée du chomage. C'est encore moins vrai pour Couderc dont on peut mesurer l'effet de sa politique sur le bitterrois: ce bassin d'emploi est passé de la triste 10 ème place à la plus triste 6ème place en 10 ans avec un taux de chomage des plus mauvais en France. Et pourtant, Béziers est trés loin de l'évolution démographique de Montpeliier.

Écrit par : thierry | lundi, 01 mars 2010

Les commentaires sont fermés.