Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 10 février 2010

Merci Martine, continue »

freche%20aubry%2032.jpg


 Interrogé ce matin par Guillaume Durand, Georges Frêche a remercié Martine Aubry. « Elle me rend un service extraordinaire. Je remercie Martine, elle m'a donné une dimension nationale que je n'avais pas », a-t-il déclaré. Au cours de cette interview, il a également noté qu'il soutiendrait probablement Dominique Strauss-Kahn lors de la présidentielle de 2012. Martine Aubry « me fait une publicité extraordinaire », a-t-souligne, avant de lancer « Merci Martine, continue ».

Revenant sur la décision du PS qui, après s'être rangé derrière les listes Frêche, a investi la maire de Montpellier Hélène Mandroux pour les régionales, Georges Frêche a affirmé que la première secrétaire du PS
« a pour obsession d'être candidate a-t-il estimé. Dans ce cas de figure, Georges Frêche a prévenu la patronne du PS que lors des primaires pour désigner le candidat à la présidentielle de 2012, elle n'aurait « plus aucune voix » socialiste en Languedoc-Roussillon. Selon lui, les socialistes de la région voteront Dominique Strauss-Kahn « probablement », ou Ségolène Royal, ou François Hollande.

Georges Frêche a indiqué être allé « récemment aux Etats-Unis » et avoir rencontré « Strauss-Kahn au FMI ». « Il n'a pas dit qu'il allait se présenter mais je pense qu'il se présentera et je pense que Strauss-Kahn a beaucoup plus de chances de battre (Nicolas) Sarkozy que Martine Aubry », a-t-il jugé, ajoutant qu'il le soutiendrait
« probablement ».

Interrogé sur les discussions entre le PS et Europe Ecologie en vue d'une liste commune dès le premier tour des régionales en Languedoc-Roussillon, le président sortant de la région Languedoc-Roussillon a affirmé que c'était « le mariage de la carpe et du lapin ». « Ils ne sont d'accord sur rien, ils finiront à 17% », a-t-il prédit
.
à la présidentielle ». « Elle cherche, en m'utilisant, à prendre de l'avance sur Strauss-Kahn, sur Hollande, ou Ségolène Royal »,
Midi Libre

Commentaires

Ce qui se passe en Hérault est pitoyable. Le PS qui dans les années 70-75 était en plein renouveau avec des hommes remarquables comme Frêche, Vézinet,
Vigneau est devenu un marigot infâme. Le jeu de quille y est devenu la règle et les militants (ceux qui y sont restés comme ceux qui l'ont depuis rejoint) font preuve d'un manque d'analyse et de sens des responsabilités sidérants. Moyennant quoi, Frêche (dont les qualités étaient indéniables) y a régné en maître absolu.
Au point que les partisans du non au référendum sur le TCE ont été complètement marginalisés. La bataille actuelle est le résultat de 40 années d'élimination du voisin concurrent, de sa mise au placard, de son éjection de la scène politique. Pour avoir bien connu le remarquable militant Vézinet, pour avoir aussi connu Frêche avec ses défauts et qualités la situation actuelle me désole. Et d'une certaine façon je reprocherais à Frêche, qui avait tous les pouvoirs, de n'avoir pas supporté à ses côtés la présence de personnes à forte personnalité. Du gâchis, du vrai gâchis.
Ces jours ci Frêche aurait annoncé à Aubry que ,en Hérault ils voteraient en 2012 Strauss, Royal ou Hollande et qu'elle n'aurait aucune voix aux primaires. Une honte de disposer ainsi des votes des militants. Sont-ils chloroformés au point de tout avaler?

Écrit par : las36 | mercredi, 10 février 2010

d'accord avec george aucune voix pour martine et de plus il faut demander se démission et plus loing la dissolution du ps et refaire un parti unitaire avec toutes les forces de gauche, sans oublier les kikis à virer Bartelone, Fabuis et tout y quanti.

Écrit par : lanne | mercredi, 17 février 2010

Les commentaires sont fermés.